Choisir son carrelage, fastoche?

…jusqu’au premier coup d’œil sur les fiches techniques en magasin!

Quelles sont les normes?  PEI, UPEC, R11 🤯

A quoi ça correspond?

Comment choisir le modèle qui s’adaptera à votre vie au quotidien?

Choisir un carrelage peut vous paraître compliqué si vous êtes dans vos premières recherches.

Je travaille dans une grande enseigne de bricolage, et j’en ai conseillé tous les jours pendant 4 ans.(et cela m’arrive encore de temps en temps)

Impossible de choisir en première consultation.

Vous n’avez pas besoin d’un cours de physique ni de chimie, mais seulement de bases pour comprendre ce que vous achetez. Mais surtout, pour choisir le BON.

Je vous donne l’essentiel, ce dont vous avez besoin pour choisir votre carrelage, sans trop rentrer dans le détail. (je vais essayer!)

Pour les plus curieux, je mettrai des liens pour assouvir votre soif de connaissance. Cela complétera mes propos.

Certains vendeurs aiment se faire mousser par leurs connaissances techniques et, …..au final, on ne comprend rien. 

Vous partez en disant “ On va réfléchir, merci”

Il vous faut un carrelage qui correspond à votre mode de vie, votre déco, vos contraintes quotidiennes.

Peut-être laisserez-vous vos enfants y faire de la trottinette? Qui sait?
(Dédicace à mon ami Laurent 🙂 )

Choisir son carrelage selon les matières et la fabrication

(sachez que l’on nomme “biscuit” la plus grande partie d’un carreau. Ce biscuit peut-être émaillé à la surface)

Les grès et les grès cérame

Les matières de base sont grosso modo les mêmes pour la naissance de tout carrelage. La différence majeure se fera lors de la cuisson de la pâte obtenue après le mélange de tout ce beau monde.

Plus longtemps la cuisson durera, plus la température, élevée sera, et plus le carreau « costaud » deviendra.

Arrivé à un certain seuil, le grès devient un grès cérame. Nous obtenons un biscuit qui peut passer à la phase d’émaillage.

Vous obtenez un grès émaillé, ou grès cérame émaillé.

Les grès sont souvent rouge vu de dessous. Ceci est synonyme de forte concentration en argile, de cuisson plus courte, à une température moins élevée que pour le grès cérame.

C’est le type de pâte la moins dure.


Les grès cérames pleine masse

C’est uniquement un biscuit. En plus des matériaux de bases, des colorants sont ajoutés.

Le décor peut être travaillé mécaniquement sur les chaînes de production.

L’avantage d’un carrelage pleine masse, c’est d’avoir les mêmes couleurs sur l’épaisseur total du carreau.

S’il y a un impact, un petit éclat, ce sera esthétiquement plus discret qu’un grès émaillé blanc où nous verrions un impact rouge sur un fond blanc.

NB: un carrelage teinté dans la masse peut tout de même avoir un motif en surface, un relief travaillé. Sous l’impact, il y aura la couleur dominante.

Qu’est qu’un carrelage à “bords rectifiés”

Principalement des grès cérames, ils sont parfaitement calibrés entre eux (expliqué ultérieurement)

Comme son nom l’indique, les côtés du biscuit seront aussi nickel que la pelouse du stade de France avant un match.

Vous pourrez faire des joints très petits, 2 mm voir 1 mm pour du haut de gamme. (la dalle doit ressembler à un billard!) 

carrelage rectifié

Choisir son carrelage: Normes et résistance

Le bain

Comme les papiers peints, tous les paquets devront être du même bain

Lorsqu’une série est fabriquée, elle a un numéro de bain ( coloris et calibre). La température de cuisson peut montée à plus de 1000°. Il est impossible de cuire deux fois de suite à la même température, ce qui cause ces légers écarts de teintes, de motifs, de calibre.

Le calibre

J’insiste sur ce point car la plupart des vendeurs parlent surtout de la différence esthétique liée au problème de bain. C’est ça qui vous intéresse le plus, c’est normal.

S’il vous manque des carreaux, et que votre vendeur a écoulé le reste du stock du même numéro de bain que le vôtre, vous serez obligés de faire avec. Le prochain bain qu’ils recevront sera peut-être “proche” esthétiquement mais d’un calibre différent. Pour des carrelages de 40X40, vous pouvez avoir des carreaux qui mesurent 2 mm de plus, ou de moins, de chaque côté, cela peut compliquer la fin du chantier.

Le classement UPEC (Usure/Poinçonnement/Eau/agents Chimique)

Cette norme correspond aux contraintes mécanique et chimiques qui seront imposées à votre carrelage.

A chaque espace de vie, qu’il soit privé ou public, correspond une norme UPEC:

Par exemple, pour votre maison, le classement U3P2E1C0 couvre l’ensemble de vos pièces.

Pour des sanitaires sur une aire d’autoroute, ce sera U4P3E3C2.

Ce classement existe pour tous les espaces de tous les lieux que vous pouvez imaginer.

Si vous êtes curieux, visitez le site du cstb (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

Vous ne pouvez choisir votre carrelage sans connaître ces normes.

La norme PEI 

La norme PEI est attribué à chaque référence de carrelage en fonction de son intensité d’utilisation. Celle-ci nous intéresse plus car elle sera affichée en magasin.

De PEI2 pour un passage “salle de bain” à PEI5 pour des “locaux professionnels”, choisissez un PEI3 minimum si vous souhaitez le même carrelage dans toutes votre maison.

En exagérant à peine, si vous êtes à proximité de la mer et/ou que vous avez 3 énormes chiens, vous investirez peut-être dans du PEI4.

L’ entreprise Nivault, qui a une réputation historique par chez moi, vous l’explique avec plus de détails.

La norme MOHS

Elle porte le nom du minéralogiste qui l’a inventée. Cette échelle, graduée de 1 à 10 détermine la dureté des minéraux.

1 étant le talc et 10 le diamant, pour vous donner un ordre d’idée.

A part pour les salle de bains, et les chambres, je ne vous conseille pas de descendre en dessous de 6.

7-8 si vous êtes au bord de la mer.

La norme ABC

Même si je vis en Normandie, je n’oublie pas que vous prévoyez peut-être une piscine dans votre projet de construction. Cette norme concerne l’adhérence pieds nus.

(A moyenne, B élevée, C forte.)

Comme je ne suis pas un spécialiste de la piscine, je vous renvoies pour plus d’explications vers cet article.

carrelage glissant

La norme R, résistance à la glisse

Comme la précédente, mais pieds chaussés.

De 9 à 13, cette norme sera présente sur le descriptif de votre carrelage extérieur, dans le cas où vous choisissez cette option pour votre terrasse. 

Si c’est une terrasse utilisée uniquement par beau temps, l’indice 9 ou 10 sera amplement suffisant. Par contre, s’il y a des allées circulables, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, minimum 11.  Voir plus pour ceux qui ne peuvent pas s’empêcher de courir!

La phase de pressage

L’épaisseur est importante, mais si vous pouvez connaitre la pression exercée à la fabrication d’un modèle, ce sera une bonne indication de résistance. A format identique, le plus lourd sera le plus dense, donc le plus costaud.

Si vous mettez la même quantité de matière dans deux moules, que l’un est pressé à 2 tonnes, et le second à 4 tonnes. Le moins épais sera le plus dense.

Comment sont définis les prix au m² d’un carrelage

En théorie, plus on monte en qualité, plus le prix augmente aussi. Mais d’autres éléments sont à prendre en compte.

Le fournisseur

Demandez d’où vient le produit, on ne s’est jamais. Je m’explique.

Il se peut que l’enseigne commande directement chez un fournisseur. Mais il est possible qu’elle passe par un grossiste, voir un magasin spécialiste qui ne serait pas dans la région.

Vous comprenez que plus il y a de maillons sur cette chaîne entre la fabrication et vous, plus le prix monte.

Je me souviens avoir vendu des produits d’un spécialiste situé à Charleville-Mézières, car nous avions une forte demande sur un carrelage imitation pierre multiformats. Mais selon où vous habitez, et votre exigence, vous pourriez faire une belle économie en allant directement chez ce spécialiste.

Le format

Plus le format s’éloigne du “standard”, plus le prix sera élevé.

Il y a 15 ans le standard était le carré de 20 X 20 et de 30 X 30 cm. Aujourd’hui, il y a beaucoup plus de tailles standards:

  • 40 X 40
  • 45 X 45
  • 30 X 60

Plus le format est grand, plus le pourcentage de perte tend à augmenter. Donc cela vous coûte plus cher car vous devez en acheter un peu plus.

Je vous reparlerai des pourcentages à prévoir au paragraphe sur le calepinage.

Le mode de fabrication

Le paragraphe précédent pourrait être repris.

Plus un carreau est coûteux à la fabrication, plus le décor est compliqué à réaliser ou demande des colorants particuliers, plus son prix sera élevé.

Un cérame très robuste est cuit plus longtemps, à une température très haute. Contrairement à un grès cérame, qui sera donc moins cher.

Pour être concret, vous êtes face à 2 carrelages au même prix:

Si j’ai un produit A où il n’existe que le carrelage et sa plinthe. Un produit B qui a en plus, des frises, des carreaux décor vendue à l’unité et des nez de marches.

Le plus costaud sera le A.

Si les 2 ont un circuit logistique identique. Et s’ils ont étaient pressés avec la même force.

« le 1er choix »

Attention! le 1er choix est un faux ami.

Cela signifie au contraire que vous achetez « les premiers carreaux qui viennent ». C’est sur ce choix que vous rencontrerai les tolérances les plus fortes en terme de calibrage. Dans certains cas, il faudra réaliser des joints d’au moins 6 mm.

Choisir son carrelage selon votre style et vos envies

Le calepinage

Par définition, c’est un plan de la disposition de différents éléments afin de combler un espace ou un volume.

Dans le cas de carrelage, vous allez décider d’un style de pose, ou d’un motif que l’on répétera dans le cas d’un multiformat. Choisir un carrelage particulier peut vous imposer un calepinage particulier.

Le calepinage vous permettra surtout de bien démarrer avant de coller quoique ce soit.

Vous ne voudriez pas avoir une coupe ridicule le long de votre mur le plus visible?

Vous débuterez dans le séjour, mais aimeriez une certaine symétrie dans le couloir?

Comment voulez savoir ce qu’il va se passer aux extrémités du chantier si vous ne faites pas de dessin?

Donc prenez le temps de faire ce shéma (papier, logiciel gratuit). 

Au moins les grandes longueurs de façon à optimiser les coupes par exemple.

En plus des différents types de pose, il existe des outils pour estimer vos besoins en matériel. La règle générale est 5% en plus pour une pose droite et 10% en diagonale.

calepinage multi-format

Personnalisation

Choisir un carrelage peut être en fonction des accessoires que vous souhaitez.

Les nez de marche et les frises arrondissent la facture, mais vous permettent une personnalisation de votre projet.

Il est possible de marier 2 types de carrelage.

L’idéal étant la même épaisseur. Au pire, moins épais pour la surface la plus petite, ce qui évite de devoir doubler l’épaisseur de colle sur tout le reste!

Si vous avez d’autres questions sur le calepinage, cliquez sur l’image vous conduira sur la page “CAMPUS” de l’enseigne Leroy Merlin.

Vous pouvez aussi marier les matériaux:

J’adore les photos de cette article car je suis fan des lignes brisés. De plus, je rejoins l’avis de la rédactrice quant au fait de “s’affranchir des codes de décorations trop figés”.

Quel format pour quelle taille de pièce

Faites ce que vous voulez et ne vous emprisonnez pas dans des règles de déco qui sont surtout mises en place pour sortir vos € de votre porte-monnaie.

Je dois admettre qu’un carreau de 60 X 60 dans des WC, c’est bof!

grands carreaux de carrelage

Bien sûr, vous avez besoin d’être rassurer. Vous voulez faire le bon choix.

Les meilleurs avis seront ceux venant de personnes neutres..

Si votre meilleur(e) ami(e) n’aime pas ce que vous avez choisi, il y a de fortes chances que cela influence votre choix.

Autre exemple. Pour certains, le fait d’avoir peu de joint (donc des grands carreaux), leur donne une sensation d’espace, alors que d’autres trouveront une pièce plus grandes car le nombre de carreaux y est important.

Écoutez les émissions de déco et lisez les magazines si vous le souhaitez, prenez des idées.

Mais ne vous enfermez pas dans ses “pseudos règles” marketées.

Jetez un oeil chez vos amis, vos collègues, chez qui vous voulez. 

Regardez les formats, la pose, prenez ce qui vous plaît et adapter cela pour votre chez vous.

Choisir son carrelage est peut-être plus simple que le poser!

Vous pourriez économiser quelques milliers d’euros si vous posiez votre carrelage vous-même.

Peut-être vous posez vous la question?

Je ne suis pas carreleur mais j’ai été formé pour savoir “théoriquement” le faire. Dans cette formation il y avait de la pratique, mais pas un chantier complet non-plus. 

Je n’ai pas les années d’expérience, le coup d’oeil, “le coup de patte” pour faire ça aussi vite qu’un pro. J’en ai posé à 3 reprises sur des surfaces n’excédant pas les 15m².  Pour ma construction, j’en ai posé 95m², avec de l’aide. Il faut absolument être deux. (Merci Papa)

Vous allez regarder 2-3 tutos, prendre un cour de 3h.

Pourquoi pas.

Mais laissez-moi vous mettre en garde.

Je suis quelqu’un de plutôt sportif. Mais je vous garantis que ce sont des postures que votre corps n’a pas l’habitude d’endurer.

Sauf si vous êtes maçon ou que vous lavez vos sols comme Cendrillon.

Il faudra vous équipez et pensez à votre dos et vos genoux. Croyez-moi!

Après une semaine de pose de carrelage, les dernières finitions peuvent être, physiquement, un CALVAIRE. 

Même si Monsieur se prend pour un “warrior”, (ce qui a été un peu cas, j’avoue) qu’il ne fasse pas n’importe quoi.

Depuis, j’ai un profond respect pour ce type de profession.

Choisir son carrelage est un investissement dans le temps.

Parmi les clients que je conseille aujourd’hui, certains ont regardé dans au moins chez 3 enseignes différentes. Tant pour la déco, les conseils et les rapport qualité/prix des produits.

Avec ma femme, nous avons fait pareille.

C’est un matériau qui doit durer aussi bien du point de vu de la résistance que de la décoration. Le revêtement de sol établit le style de la pièce, l’ambiance que vous souhaitez qu’il s’en dégage.

Du point de vue technique, changer un carreau (ou plusieurs) est faisable, si vous gardez un peu de surplus au sous-sol ou dans votre garage (pensez aux bains). 

Mais si l’on souhaite tout changer, ce sera un chantier contraignant. Même si aujourd’hui les colles ont évolué et qu’il est possible de recoller sur l’ancien. 

Vous pouvez même faire un béton ciré par dessus.

Dans tous les cas, ce sera un vrai investissement. 

Ayez cela à l’esprit dès le début de votre projet de construction.

Vous n’allez pas pouvoir vous empêcher de penser déco. Normal, le but est de bien se sentir chez soit, et ça commence par le visuel.

Votre construction durera une petite année minimum.

Que va-t’il se passer si vous flashez sur un modèle 10€ plus cher du m² (ou plus) que celui que vous avez pris au “pifomètre” pour réaliser vos devis banque?

Et si c’est un format pour lequel le carreleur vous demande 5€ (ou plus) du m²? (et je ne vous parle pas des plinthes qui vont avec)

Ne faites pas comme la moitié des gens que je vois en magasin. Mettez toutes les chances de votre côté maintenant.

Je vous souhaite une pleine réussite dans ce projet.

Emménager heureux!

(  télécharger votre guide offert  )

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.