Travaux de rénovation énergétique d’une maison : ordre des travaux

Table des matières

Si l’on souhaite rénover une maison, le premier objectif doit être une rénovation énergétique, et il convient donc de prendre le temps de penser une « rénovation globale » afin de budgéter et d’organiser les travaux de rénovation énergétique.

En effet, dans la plupart des cas, rénover pièce par pièce ou par corps d’état n’est pas une bonne idée.

Avant de vous lancer, vous devez être en possession d’un diagnostic.

Le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) dresse un bilan de la maison et identifie les points impactant négativement la performance.

Tandis que l’Audit énergétique vous présentera, en plus, les travaux à réaliser et l’estimation de leur coût.

Dans cet article, je souhaite vous montrer l’importance de prendre un peu de temps pour étudier votre projet, afin que vos travaux ne soient pas un coup d’épée dans l’eau.

 

 

En quoi consiste des travaux de rénovation énergétique ?

Que ce soit pour le confort quotidien ou la réduction de la consommation énergétique, dont 60% est représenté par le chauffage et les ECS (Eau Chaude Sanitaire), vous devez absolument cerner précisément les points d’amélioration vitaux et les interactions entre eux.

Priorité N°1: L’enveloppe du bâtiment

  • Toiture
  • Murs
  • Menuiseries
  • Plancher rez-de-chaussée
Isoler l'enveloppe de la maison est la priorité

Priorité N°2: Optimisation des systèmes

  • Ventilation : définir les emplacements et le type d’installation. La régulation de l’air intérieur doit se faire avec un débit cohérent en fonction du nombres d’habitants
  • Production du chauffage : changement ou amélioration du système complet.
  • Emetteurs de chaleur : améliorations et/ou changements, comme la programmation de radiateurs afin d’optimiser la consommation et le confort.
  • Production de l’eau chaude sanitaire (ECS)
  • Réduire le besoin en produisant sa propre énergie

En débutant par l’enveloppe, l’efficacité sera maximum, et le coût des systèmes (achat et consommation annuelle) seront moindres versus une rénovation débutant par le changement des systèmes.

travaux rénovation énergétique et optimisation du système de chauffage

Nota : Le chauffage au fioul est, à ce jour, un système très énergivore et très émetteur de CO2. Dans vos travaux, la désinstallation de ce système et son recyclage sont à prendre à compte dans le budget.

 

 

Pourquoi voulons-nous réaliser des travaux de rénovation énergétique ?

En général, les priorités des habitants sont dans l’ordre suivant :

  • Améliorer le confort été comme hiver, la qualité de l’air afin d’évitez des pathologies telles que les moisissures, et ainsi préserver la santé des habitants.
  • Réaliser des économies sur les factures ! Sur des rénovations complètes de logements classés F ou G, les factures de consommations d’énergie peuvent réduire jusqu’à 80%
  • Valoriser son bien, soit en prévision d’une revente facile à un bon prix, ou pour le léguer.
  • Faire un geste pour l’environnement en diminuant significativement les émissions de C02 (en France, le bâtiment représente environ 23% des émissions de Gaz à Effet de Serre)

 

 

Les travaux de rénovation énergétique des logements sont un enjeu social

Une personne sur 5 vit dans une situation de précarité énergétique, elle ne se chauffe pas comme elle le voudrait.

Avec 55% de logements datant d’avant 1970, le bâtiment est le secteur le plus énergivore et représente à lui seul 45% des consommations d’énergie du pays, devant le transport.

La rénovation rapide et massive est donc indispensable pour l’indépendance énergétique et la réduction des émissions de CO2

Par conséquent, l’État favorise la rénovation avec un programme d’aide sans précédent pour atteindre l’objectif de la neutralité carbone sur le secteur du bâtiment d’ici à 2050.

Ainsi, nous pouvons estimer les interdictions à la vente ou à la location en :

  • 2025 pour les logements classés G
  • 2028 pour les F
  • 2034 pour les E

Pourquoi « estimer » ?

Un nouveau métier est en train de voir le jour : L’accompagnateur Rénov, un maître d’œuvre spécialiste de la rénovation énergétique capable, à partir d’un Audit énergétique, de planifier, budgéter et organiser la rénovation énergétique globale d’un bâtiment.

A titre personnel, par le fait que nous ne sommes pas du genre à anticiper, j’ai du mal à croire que ces objectifs peuvent être tenus lorsque l’on regarde le nombre d’artisans en France et le besoin théorique pour rénover 500000 logements par an jusqu’en 2050 …?

Sujet à creuser…

 

 

Résumé de l’histoire, une évidence invitant à la rénovation globale

Avant 1948, l’énergie est chère et peu accessible.

Les basiques métiers du secteur de la construction était alors très présents. Pour limiter les déperditions et utiliser au maximum l’énergie gratuite, la priorité était l’orientation du bâtiment.

Ces logements sont en moyenne classés E et représente environ 38% des logements en France.

Après la guerre, l’énergie devient très accessible, physiquement et économiquement. Il faut reconstruire vite…et l’isolation est un corps d’état négligé.

Ces logements sont classés F ou G et représente environ 30% du parc immobilier, ce sont les plus énergivores.

Après 1974, le prix de l’énergie augmente fortement. C’est le début de la loi environnementale, qui, en évoluant, deviendra à ce jour la RE2020.

augmentation coût de l'énergie
Exemple d’étude (source infoenergie-bfc.org)

L’année de construction à elle seule fournit énormément d’informations.

Avant 1948, les maisons sont principalement chauffées au bois, puis arrivent le gaz (39%) et le fioul (12%, la priorité ! ). Puis l’électrique dans les années 1970, qui représente aujourd’hui environ 35% de l’énergie utilisée pour le chauffage.

 

 

Rénover étape par étape n’est pas une bonne solution !

Je vais reprendre un exemple efficace d’Ariane Komorn, co-fondatrice et CEO de La Solive, l’école de la rénovation énergétique.

Je ne le reprends pas par flemmardise. Dans la mesure où je suis confronté quotidiennement à cet exemple depuis des années (encore plus depuis quelques mois !), pourquoi en écrire un différent ?

Parcours classique d’un nouveau propriétaire d’une maison à rénover

  • Achat d’une maison, et rénovation des fenêtres en 1998, les menuiseries sont maintenant en PVC et double vitrage. Il y a alors un problème de condensation et des moisissures apparaissent.
  • En 2004, installation d’un système de chauffage plus performant, la vie à la maison est plus confortable mais les factures ne réduisent pas et restent élevées.
  • 2010, isolation à 1€, et…toujours aucun effet sur les factures !
  • Isolation des murs en 2017. En hiver, il fait trop chaud, car le système de chauffage est surdimensionné, ceci est l’occasion pour les moisissures de proliférer de plus en plus.

L’investissement cumulé est conséquent et ne reflète pas du tout l’amélioration de la performance énergétique, et encore moins la qualité de l’air intérieure.

Soit dit en passant, cela fait l’affaire des fournisseurs et revendeurs de produits anti-moisissures et autres traitement de murs ou peinture anti-humidité et j’en passe…pas très chers, mais achat régulier de ce type de produit tous les 3-4 ans afin de se débarrasser de ces symptômes.

Mais en agissant uniquement sur les symptômes, on ne résout pas le problème de fond !

Bilan des travaux de rénovation énergétique de cet exemple:

Le problème a été pris à l’envers. Il convient d’abord de s’occuper de l’enveloppe et de la ventilation.

L’air n’est pas renouvelé.

Il y a assurément des problèmes d’étanchéité et de déperditions avec la présence de ponts thermiques dans la mesure où il n’y a aucune organisation logique entre les différents corps d’état.

Nous sommes le 14/10/2022, rien que sur les 3 dernières semaines, sans être un expert, mais en étudiant le sujet depuis le début d’année, j’ai échangé avec 6 personnes venant de faire l’acquisition d’un bien à rénover.

Cinq d’entre elles avaient prévus de commencer par le remplacement des menuiseries.

Une, à penser à l’isolation par l’extérieur pour commencer, puis les menuiseries extérieures.

Les 6 n’ont pas pensé à la ventilation.

Des travaux de rénovation énergétique doivent être pensés globalement, une rénovation par poste n’est pas efficace.

75% des rénovations effectuées entre 2014 et 2020 n’ont pas amélioré leur étiquette énergétique. (source, La Solive)

 

 

Pour conclure

Planifier une rénovation globale, c’est étudier chaque poste dès le départ, c’est étudier chaque étape et chaque « juste besoin » en tenant compte des interactions et des nouvelles données crées par l’étape précédente.

1- Isoler, créer une enveloppe étanche pour réduire voir supprimer les fuites d’air.

Conséquence : Réduction du besoin de chauffage

Bénéfices futurs pour les habitants : Investir dans un système de chauffage moins couteux et moins énergivore. Plus de confort, factures plus petites, moins de CO2 rejeté grâce à une isolation adéquat des combles au plancher du RDC

2- Ventiler, renouveler l’air à l’aide d’un débit en adéquation avec les caractéristiques du logement et du nombre d’habitant.

Conséquence : Eviter l’air vicié (CO2 rejeté par les habitants, formaldéhydes,…) ainsi que la condensation et les moisissures sans avoir besoin d’ouvrir les fenêtres.

Bénéfices futurs pour les habitants : Éviter les maladies respiratoires, Éviter l’achat de produits de traitement anti-moisissure ou anti-salpêtre, ne pas perdre de temps à entretenir ou réaliser de petits travaux récurrents (repeindre, changer le papier peint,…)

3- Chauffer, tout le système peut alors être dimensionné correctement.

Les économies d’énergie, le confort et la réduction d’émissions de GES sont alors optimum.

A noter aussi que les aides de l’état privilégient les rénovations globales.

J’espère vous avoir convaincu que dépenser 10000€ dans la cuisine, 2000€ pour la salle de bain, et que prendre une heure pour choisir le vert tendance de la peinture du mur derrière le future canapé n’est peut être pas la priorité.

L’audit énergétique vous permettra d’obtenir une étude approfondie de votre logement, ainsi que des scénarios de travaux avec les gains potentiels sur vos factures d’énergie.

Jonathan,

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bonjour 

Ce site vous aide à PRÉPARER votre projet de construction ou de rénovation de maison.

Retrouvez tous les services en page d’accueil .

Commencez à préparer votre projet :

Un coup de pouce pour Réussir votre première construction ?

guide construction maison PDF
Accès gratuit & immédiat sans inscription
Réussir son projet de construction (Vidéos Gratuites sans inscription)
préparer projet construction maison
Vidéo : Le budget pour faire construire ?
Choisir un terrain :8 points de vigilance
Catégories
OBJECTIF ZÉRO OUBLI : Maîtriser votre Budget !
évitez erreur budget construction maison
Voir le menu
Ne loupez pas la Mise Au Point Technique de votre construction !
Les meilleurs ouvrages pour tous vos projets :

les meilleurs ouvrages construction et rénovation maison

Estimez vos projets :
estimer projet construction et rénovation