Lorsque l’on prépare son projet de construction de maison, arrive vite la question du mode de chauffage. 

Quel budget consacrer à ce poste, et surtout, l’investissement correspondra-t-il au confort que je recherche tout en ayant des factures annuels supportables pour mon budget quotidien.

Présenter un comparatif n’aurait aucun sens car il faut concevoir le projet dans sa globalité:

Isoler, ventiler, chauffer

Il faut aussi prendre en compte:

  • l’énergie naturelle disponible du point de vue géographique
  • les particularités de la construction en elle-même
  • la disponibilité des ressources
  • Votre appétence envers l’entretien et le fonctionnement de l’installation

Et le détail super important, on n’en parle jamais d’ailleurs:

  • A combien vous chauffez-vous ?
  • A quelle température aimez-vous vivre au quotidien?

Car c’est bien beau de comparer, mais certains sont équipés de la même façon dans un même secteur et ont 40€ d’écarts sur leur facture mensuelle.

Si on parle d’électricité, on ne prend jamais en compte que chez certains c’est Versailles du matin au soir!

Nous allons tout de même parler des avantages et des inconvénients de chacun. Qu’ils soient économiques ou pratiques.

Mais surtout, comprendre les bases du chauffage pour nous particuliers qui ne voulons pas nous faire refourguer du stock, ou un produit d’un pseudo arrangement entre constructeur et fournisseur.

N’étant pas expert sur le sujet, il m’a fallu échanger avec quelques professionnels afin d’être, je l’espère, clair dans mes explications.

Le chauffage centrale

C’est un système complet, un circuit fermé. 

Contrairement à l’électrique ou chaque appareil est dissocié.

Il faut un générateur de calories, qui restituera celles-ci de façon à chauffer de l’eau qui circule dans un système de tuyaux reliés à chaque point de chauffage.

Par conséquent, nous allons parler des pompes à chaleur ou d’un système avec une chaudière.

Les pompes à chaleur

Les différents mode captage des modèles de pompes à chaleur
Crédit image “construire, rénover et aménager une maison”

Une pompe capte des calories dans l’air ou la terre et les restitue dans le système.

C’est donc une énergie renouvelable.

Une pompe à chaleur est tout de même alimentée en électricité.

Pompe à chaleur Air-eau

Ce système est adaptée au petit terrain contrairement au système de géothermie. 

A titre d’exemple, un modèle peut consommer 1kw d’électricité pour en restituer 4kw.

Il y a bien une production de 75% qui est réalisé de façon naturelle, que vous ne paierez pas en électricité.

Il en va de même pour la géothermie.

Selon les régions , l’installation sera dimensionnée. Chez moi en Normandie, l’installation de départ sera un peu plus cher que dans le sud. 

A prendre en compte aussi les caractéristiques de votre logement, la surface et les volumes notamment.

Géothermie

La pompe captent les calories de la terre ( ou de l’eau dans le cas de la présence d’une nappe phréatique, rare et plus coûteux en travaux)

C’est le procédé le plus coûteux à mettre en place (main d’oeuvre)

Dans l’exemple d’un captage horizontal , rien ne pourra être planté sur cette partie de terrain. 

PAC géothermique à captage horizontal
Crédit image “construire, rénover et aménager une maison”

Selon la nature de votre terrain, l’installation peut être impossible, s’il y a trop de roches par exemple.

D’où les différentes études préalables. 

En consommation, c’est aussi le procédé le plus rentable.

Air-Air

C’est histoire de vous dire que ça existe car ce système est non éligible à la RT 2012.

C’est un système de climatisation réversible (chauffe et climatise) .

Ce système évoluera sûrement puisque beaucoup d’entreprise commence à parler de système IVC (isoler-chauffer-ventiler) , et non-plus de chauffage seul.

Chaudière 

Il faut que votre terrain soit alimenté en gaz de ville .

Sinon il faudra défoncer le terrain pour y installer une citerne. Le propane sera le gaz utilisé pour la remplir. 

En restitution, le propane est la ressource la plus chère. Donc pas conseillé du tout, à part si vous êtes au milieu de nulle part, et que vous ne pouvez prétendre à aucun autre moyen de vous chauffer… à étudier.

Les chaudière existent en électrique, ça consomme beaucoup trop, aucun vendeur ou conseiller avisé ne vous parlera de ça !

Et je ne vous parle même pas du fioul !

Chauffage au sol (eau)

Tout un système de tuyau sera installé avant de couler une dalle béton. Fréquemment utilisé pour le RDC, cela permet de ne pas avoir de radiateurs aux murs. (pour fair le ménage et meubler, c’est un avantage)

A noter aussi que  cela offre un certain confort. 

La restitution de la chaleur est homogène dans toute la pièce.

chauffage au sol géothermie
Crédit image “construire, rénover et aménager une maison”

(et c’est sympa pour marcher pieds-nus, ou en chausson-chaussettes pour les plus frileux ! )

Radiateur chauffage central

Vous installerez plusieurs radiateurs selon la taille de votre maison. Ayez à l’esprit que l’on parle d’une installation compliquée à faire évoluer.

Chaque radiateur sera alimenté par un tuyau relié à l’appareil générateur que vous aurez choisi.

Donc à ne pas placer à la va-vite. A déplacer ce sera compliqué car il faudra repasser des tuyaux.

Par conséquent, je vous conseille d’essayer de vous projeter à moyen terme et long terme en envisageant différentes possibilités d’agencement de vos pièces, notamment celle qui en nécessitent plusieurs appareils.

Privilégier de grands radiateurs en nombre suffisant pour ne pas surconsommer.

Le chauffage centrale c’est un circuit complet.

Il faudrait plus d’énergie, donc de consommation, pour chauffer une pièce avec un radia, plutôt qu’un plus grand ou plusieurs…..

Exemple:

Ma pièce fait 50m2, je vais plus consommer avec un radiateur qu’avec 3 (à taille égale). Un seul radiateur devra chauffer fort donc consommer beaucoup d’énergie pour maintenir 20° dans la pièce, beaucoup plus que s’ils sont 3.

Attention donc aux économies court terme en ne voulant pas acheter de radiateurs plus grands, en surface ou en nombre.

Les prix de ces radiateurs vont surtout varier avec leur aspect esthétique, plus cher à fabriquer que des “formes simples”. Vous le constaterez aisément en magasin.

les modèles de radiateurs pour chauffage central
Crédit image “construire, rénover et aménager une maison”

Le chauffage électrique

Chauffage au sol électrique

Vous pouvez contrôler plusieurs zones. Une sonde et un écran de programmation par zone. Il suffira d’inscrire la température désirée et on ne touche à rien. (c’est pareil pour un sol chauffant en géothermie)

L’été, vous verrez les degrés monter sans que votre chauffage soit en action de chauffe.

Pour le système électrique , c’est une résistance souple en serpentin coulée dans une dalle. On utilise alors le terme “rayonnant”

Sachez que ce principe existe pour les plafonds.

Principe d'un chauffage au sol électrique
Crédit image “construire, rénover et aménager une maison”

Mon avis sur le chauffage au sol électr ique

Autant que je vous fasse mon retour d’expérience sur mon plancher chauffant électrique.

Attention à la répartition !

Donnez bien vos plans de façon à ne pas en avoir sous l’ilôt de la cuisine par exemple. Ce ne serait pas très grave, mais ce ne serait pas optimisé. 

Même avec le plan, n’hésitez pas à vous assurez que c’est bien compris !

Ce n’est pas parce que vous avez 50 m2 que l’on va vous poser des trames sur 50m2.

Délimitez la zone du poêle à bois. Si les intervenants communiquent mal entre eux et qu’ils installent une trame là où l’on vous posera le poêle à bois, c’est pas terrible ….du tout -du tout

Je suis vraiment satisfait de ce mode de chauffage (19° dans la maison, 18° pour les chambres)

Nous avons oublié un détail. Dans notre petite suite parentale, nous n’avons pas pensé à une zone pour la partie salle d’eau. 

Une seule zone gère l’ensemble chambre/dressing/salle d’eau. Je ne vous fais pas un dessin. ça caille quand on se lave l’hiver !

(Moi ça ne me dérange pas, mais……ma chérie..un peu quand-même)

Les radiateurs électriques

Beaucoup d’erreurs sur l’utilisation, j’entends encore trop souvent “je le monte, je le descends,…..

Le système de programmation, qu’il soit intégré ou non permet une vrai économie (sauf si vos fenêtres sont ouvertes toutes la journée en hiver, j’exagère pour vous rappelez que l’isolation est au moins aussi importante)

C’est aussi un confort d’utilisation. 

A part au moment de votre départ en vacances, l’idée est de rien toucher et d’avoir des moments de chauffes correspondant à notre mode de vie au quotidien.

Pas de programmation à l’heure , minimum période de 3-4 h

Le but étant de baisser votre température de confort de 3 à 4 degrés pendant vos périodes d’absence.

Les convecteurs

Radiateurs équipés d’une résistance.

Vulgairement appelé “grille-pain”, chauffe vite et consomme beaucoup plus que les suivants.

Moins cher à l’achat, c’est ce que j’appelle une fausse économie.

Les rayonnants

Un radiateur rayonnant contient une plaque d’aluminium devant une résistance.  

La répartition de la chaleur est bien meilleure qu’avec un convecteur.

L’aluminium refroidit immédiatement quand le thermostat se coupe, donc inertie zéro.

Les radiateurs à Inertie

Le principe est de chauffer un liquide ou un solide contenu dans le radiateur. Quand ce contenu a atteint une température suffisante, le radiateur se coupe, restitue la chaleur un certain temps sans consommer d’électricité. (nettement moins, cela alimente le programmateur mais faible consommation)

Les radiateurs à inertie offrent un confort de chauffe équivalent au chauffage central.

Fluide caloporteur

(Et non pas fluide corporelle comme on peut l’entendre régulièrement en magasin 😂 😂 😂 )

Radiateur contenant un fluide, tout simplement. 

C’est ce que nous avons à l’étage car ce type de radiateur est préconisé en chambre, notamment en chambre d’enfant .

C’est une recommandation importante pour conserver un confort respiratoire car l’air ne sera pas asséché.

De plus, il chauffe rapidement, ce qui est important dans ce type de pièce où les plages de présences sont plus courtes (hors de la couette).

Par conséquent, les sèches-serviettes sont aussi en inertie fluide pour cette qualité et rapidité de chauffe.

A inertie sèche:

Principalement, ces modèles contiennent de la pierre ou de la fonte.

Attention, l’inertie sèche pierre assèche l’air, pas conseillé DU TOUT dans les chambres, certains en ont fait qu’à leur tête et se retrouve à y disposer des bols d’eau de façon à pouvoir respirer correctement.

Pour les très grands volumes, préférez les modèles avec fonte, c’est la restitution la plus performante, donc la plus économe à long terme.

Les poêles à pellets (ou granulés), question de mot

Certains vont rire, mais je l’entends souvent:

 “est-ce que je mets un poêle à pellets ou à granulés ?” (moi le premier, j’ai déjà posé cette question lors de l’arrivée de ce mode de chauffage…)

C’est comme si vous hésitiez entre mettre du gazole ou du diesel dans votre voiture, c’est la même chose.

Mais vous verrez que durant votre projet, vous entendrez souvent des mots différents qui parlent de la même chose.

Esthétiquement, il faut imaginer le volume d’un frigo standard avec une vitre pour voir les flammes. Vous irez jeter un oeil en magasin ou boutique spécialisée.

Ce type de chauffage est branchée sur le réseau électrique. 

La réserve de granulés permet l’autonomie et le réglage du système. Vous pouvez gérer la température, le couper, le programmer.

C’est le gros avantages versus le poêle à bois (ou cheminée)

La soufflerie de cet appareil, selon les marques, peut déranger, mais on peut le couper si on veut se faire 2h de Netflix sans bruit extérieur.

Le stockage du combustible est plus propre. Les granulés sont vendus en sac de 15 kg.

Environ 1kg par heure.

Autre avantage, c’est le magasin qui stock, vous n’êtes pas obligés de vous faire livrer une palette chez vous…….on a déjà du mal à rentrer une voiture dans le garage !

Cheminées et poêle à bois

Cheminée

Il reste parmi les plus économiques en terme d’euros, avec insert fermé.

Néanmoins, ça mange de la place et nécessite de la manutention. Sans parler du ménage si vous souhaitez stocker un peu au sec.

Odeur de bois qui brûle….on aime ou on aime pas.

Il faudra effectuer un ramonage mécanique tous les ans pour être couvert au niveau de l’assurance . Certains contrats d’assurance peuvent aussi exiger un ramonage chimique en plus (bûche de ramonage qui, par action chimique, rend la suie ininflammable )

Les poêles à bois

Les mêmes contraintes qu’une cheminée sauf pour l’emprise au sol.

Le hic supplémentaire serait la “sécurité” pour les jeunes enfants. 

On ne s’approche pas d’une cheminée où l’on voit les flammes. Mais selon le vitrage du modèle de poêle, poser sa main accidentellement si l’on se trouve à l’arrière ou sur le côté de celui-ci, est un accident fréquent.

Pour ceux qui n’ont pas investi dans une barrière de protection adaptée.

Pour le ramonage, ce sont les mêmes caractéristiques que pour une cheminée.

Combo autorisé pour répondre à la RT 2012

Au moins un de vos appareils doit se servir des énergies renouvelables.

Nous allons arriver sur la RE 2020.

Je ferai un article complet sur ces normes car je ne veux pas vous dire de bêtise, d’autant plus qu’il faudrait mailler la VMC, l’isolation et le dispositif de production d’eau chaude.

Pour la RE 2020, (active en fin d’année ou au 1er janvier 2021 ???) on ajoutera la production de lumière, entre autre.

Ce qui ne vous empêche pas de poser vos questions en commentaires, ce sera plus facile de répondre au cas par cas que pour des centaines de personnes en même temps.

Budget : ne pas prendre en compte le seul mode de chauffage

chauffage/isolation/ventilation

Et je ne vous parle pas de la pose…à quoi bon s’équiper au top s’il y a des ponts thermiques partout? (isolant mal posé, menuiseries mal réglées avec un jolie filet d’air permanent et j’en passe)

Le but de toutes personnes ou entreprises est de vous donner ce que vous cherchez. Même si vous cherchez mal ou pas dans le bon sens !

D’où l’intérêt d’échanger, de se renseigner, de voir plusieurs pro….proie facile quand on insiste auprès de son interlocuteur sur le fait que l’on y connait rien!

Dans le cas d’un mode de chauffage, où est la performance si vous isolez vos murs avec du papier à cigarette ?

Donc si vous vous renseignez uniquement sur ce sujet précis sans prendre en compte la maçonnerie, l’isolant,….c’est du bonheur pour un vendeur de chauffage !

Je pense que l’on s’en moque du mode de chauffage en lui-même, on souhaite un confort qui correspond à notre mode de vie, notre porte-monnaie, et que l’habitat soit sain, non-énergivore,…..

Le vrai problème n’est pas de choisir LE mode chauffage le moins cher, mais de définir une “combinaison” adaptée à nos besoins et nos contraintes.

Il peut y avoir un côté plaisir aussi…mon poêle à bois ne me sert que pour cela. (la norme l’a un peu imposé aussi…)

Une petite flambée quand le premier coup de froid arrive…, c’est sympa

J’espère que cette article vous amènera à vous poser les bonnes questions afin d’emménager heureux .

Jonathan

Lire l’article “Comment optimiser son budget quand on fait construire sa maison ?”