Quels matériaux utiliser pour une isolation par l’extérieur ?

Table des matières

Avant de choisir les matériaux à utiliser pour une isolation par l’extérieur, il conviendra de s’assurer que cela est techniquement et légalement possible.

Le Plan Locale d’Urbanisme autorise-t-il la pose d’isolation thermique par l’extérieur ?

Si oui, autorise-t-il n’importe quelle finition ?

Cela vous permettra, dans un premier temps de choisir le type de pose.

Par la suite, viendra le choix des matériaux isolants pour les façades extérieures.

Nous vous présentons aussi les principaux mode de pose d’une isolation thermique par l’extérieur.

Rappel : Pourquoi réaliser une isolation par l’extérieur ?

L’isolation par l’extérieur est une méthode extrêmement efficace pour lutter contre les pertes thermiques dans les habitations . Elle implique l’ajout d’isolants sur les parois en contact avec l’extérieur, tout en préservant les surfaces habitables intérieures.

Pour rappel, les pertes thermiques sont les déperditions de chaleur subies par une habitation.

Elles sont dues aux échanges entre l’intérieur et l’extérieur ainsi qu’aux échanges d’air. En effet, nos systèmes de chauffage fournissent des calories qui s’échappent vers l’extérieur au lieu de chauffer nos espaces de vie.

Ces pertes thermiques s’opèrent de différentes manières :

  • À travers les parois qui séparent l’intérieur et l’extérieur, comme les murs, les fenêtres ou les portes.
  • Par le biais des ponts thermiques, qui sont des interruptions de l’isolant, par exemple entre deux étages au niveau du plancher, entre deux panneaux isolants, entre deux éléments de la construction, aux jonctions entre les murs et la toiture, les murs et le balcon, ou encore au niveau des prises électriques.
  • Par la ventilation mécanique contrôlée (VMC) et les grilles d’aération, qui assurent le renouvellement de l’air intérieur.

Choisir la finition pour choisir le type de matériau pour une ITE et la technique de pose

Il existe 3 types de poses.

Ces 3 façons de réaliser une isolation par l’extérieur ont leurs caractéristiques et tous les finitions possibles ne sont pas adaptées aux 3 !

L’isolation par l’extérieur « collée »

Dans cette méthode, l’isolant est collé sur la façade ou le mur existant à l’aide de plots ou de bandes répartis sur la surface de l’isolant. Le polystyrène expansé est souvent utilisé pour cette technique, et un profilé est fixé au bas de la structure pour assurer la stabilité de l’ensemble.

L’ITE calée-chevillée

Cette méthode de fixation convient aux supports irréguliers ou revêtus. L’isolant est calé avec des plots de colle, puis bloqué à l’aide de chevilles à expansion. Les plots de colle permettent d’atténuer les vibrations, d’absorber les défauts de planéité et les éventuels mouvements de dilatation des différentes couches.

La pose d’isolant extérieur par fixation mécanique sur profilés

Cette technique est utilisée pour la rénovation des logements lorsque le support est d’aplomb et revêtu. L’isolant est fixé horizontalement ou verticalement sur des rails ou des profilés, qui sont fixés au support et recouverts de bardage. Le bardage peut être en bois, en PVC, en métal ou même en ardoise, et il offre une grande variété de couleurs et de textures.

Attention, il n’est pas possible d’appliquer un enduit de finition contrairement aux 2 types de pose précédents.

Les photos ci-après n’ont vocation qu’à vous montrer le principe de pose. Il faut avoir à l’esprit qu’il y aura des modifications ou des adaptations techniques obligatoires pour que l’isolation s’adapte aux caractéristiques de vos murs extérieurs (ouvertures, gouttières,…)

La lecture de cet article doit vous permettre d’avoir des bases afin de poser des questions pertinentes à un professionnel lors de la réalisation d’un devis. L’idéal serait que cet artisan est le label RGE ( Reconnu Garant de l’Environnement

Je préciserai la technique de pose en légende de chacune des photos suivantes

Pose d’isolation par l’extérieur avec finition enduit (exemple)

Le schéma ci-dessous vous montre les différentes étapes, de la pose l’isolant aux différentes couches nécessaires avant l’enduit de finition.

schéma pose pour matériaux à utiliser pour une isolation par l'extérieur finition enduit
Pose isolation extérieure collée

Pose d’isolation par l’extérieur avec finition bardage ou clin (exemple)

A première vue, cela paraît plus compliqué de réaliser une structure en bois permettant l’insertion d’isolant en panneaux ou en rouleaux. Mais ici, il n’y a pas d’enduit ou de contraintes techniques liées à l’accroche d’un produit, ou à des conditions de séchage.

schéma pose pour matériaux à utiliser pour une isolation par l'extérieur finition bardage ou clin
Pose d’isolant par l’extérieur avec profilé

Quel matériaux utiliser pour une isolation par l’extérieur sur structure ?

Le choix du matériau isolant dépendra surtout de votre zone géographique et du niveau de performance à atteindre.

Ils ne sont pas si différents des isolants utilisés pour l’isolation thermique intérieure. On y retrouve la plupart des laines, verre, roche,…. et le bardage

Néanmoins, avec une isolation par l’extérieur, le déphasage de l’isolant est une caractéristique importante.

Évitez donc la laine de verre et les isolants minéraux en général, au profit d’isolant comme le chanvre, la fibre de bois,…surtout dans les régions les plus chaudes.

Cependant, selon la résistance thermique des murs existants, il est techniquement possible d’utiliser des isolants minéraux en rouleaux.

Chacun fera aussi son choix en fonction de sa sensibilité envers l’impact environnemental issu de la fabrication de certains isolants, et aussi selon le budget prévu pour ses travaux.

Quels matériaux utiliser pour une isolation par l’extérieur finition enduit ?

Les principaux matériaux composant les plaques d’isolant par l’extérieur, et pouvant être enduites sont en polystyrène, extrudé ou expansé, ou polyuréthane.

Bien entendu, pour leur mise en œuvre, vous aurez besoin de différents profils en métal ou en PVC, ou d’autres accessoires selon les caractéristiques de votre mur.

les étapes pour isolation par l'extérieur finition enduit
Pose collée

Sans oublier les accessoires de fixation, le plus souvent en PVC.

accessoires fixation matériau isolation murs extérieurs
Pose ITE calée-chevillée

Quels matériaux ne doivent pas être utilisés pour une isolation par l’extérieur ?

Les murs doivent pouvoir respirer. Même si l’on cherche à minimiser certains transferts, comme celui de la chaleur, il ne faudra pas utiliser de matériaux pétrochimiques.

Ces produits étanches peuvent être responsables d’humidité, remontées de salpêtre, moisissures, efflorescence,…

La structure des matériaux et leur pose dans les règles de l’art permettront l’étanchéité à l’eau sans empêcher l’évaporation de la condensation et de l’humidité.

Vous rencontrerez les termes « respirant » ou « perspirant », c’est à dire que la vapeur d’eau doit pouvoir s’évaporer.

Si vous souhaitez mieux comprendre la rénovation énergétique, sur quels facteurs agir, comprendre les bases ainsi que le jargon utilisé, je vous invite fortement à lire cet article contenant les bases à savoir pour améliorer la performance énergétique d’une maison.

2 matériaux top pour une isolation par l’extérieur

(Source de ce paragraphe : Dominique Boussuge)

Méconnu du grand public, ces 2 matériaux offrent un avantage évident. Leur épaisseur réduite, est deux fois inférieure à celle des autres isolants, tout en offrant des performances équivalentes.

L’aérogel de silice

L’aérogel est un matériau nanostructuré aux excellentes performances isolantes. Fabriqué à partir d’un mélange de silicate amorphe et de solvant (eau, alcool), il est projeté sur les murs à l’aide d’une machine thermique.

Après séchage, l’aérogel devient une structure poreuse avec des pores très fins.

Grâce à ses propriétés d’isolant mésoporeux, il emprisonne l’air dans sa porosité et présente une conductivité thermique deux à trois fois inférieure à celle de l’air libre. Son coefficient de conductivité thermique est inférieur à 0,020 W/m.K2, contre 0,034 pour la laine de roche et 0,036 pour le polystyrène. Autrement dit, il s’agit d’une excellente performance d’isolation thermique parmi les meilleures disponibles sur le marché. De plus, étant donné que la silice est un minéral, cet isolant n’est pas toxique.

L’isolation sous vide

Fabriqués depuis les années 1960, ce sont des panneaux d’isolant ultra-minces composés d’une nanopoudre de silice entourée d’un film étanche, placés sous vide. (Connu encore sous le nom de Vacuum Insulation Panel ou VIP).

Le principe est similaire à celui des fenêtres à double vitrage, mais appliqué à l’isolation thermique de toute la maison. Le coefficient de conductivité thermique atteint une performance exceptionnelle de 0,005 W/m.K, soit quatre fois mieux que les autres isolants.

Cependant, pour garantir sa durabilité, il est important de ne pas percer ni trouer l’isolant sous vide. En raison de sa fragilité, les panneaux d’isolant sous vide ne doivent pas être découpés, il convient donc de calculer avec précision la surface à isoler pour optimiser l’utilisation des panneaux.

En outre, il existe également des isolants aérogels utilisés pour l’isolation intérieure des bâtiments. Ils sont composés de polyuréthane organique et se présentent sous forme de plaques faciles à découper et à poser.

Pour l’isolation extérieure, des isolants aérogels sont également disponibles sous forme d’enduit.

Avec qui réaliser vos travaux d’isolation extérieure ?

Un expert certifié en isolation extérieure est une personne ou une entreprise qui a obtenu une certification démontrant sa compétence dans le domaine de l’isolation thermique des bâtiments.

Cette certification peut provenir d’organismes professionnels ou de formations spécialisées. Reconnaître un expert certifié peut se faire en vérifiant ses qualifications, son expérience, ainsi que les certifications ou licences qu’il détient.

On peut citer :

  1. Qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) : En France, par exemple, la qualification RGE est souvent requise pour bénéficier des aides financières publiques liées à la rénovation énergétique. Cela signifie que l’entreprise ou l’expert est reconnu pour ses compétences en matière de travaux éco-énergétiques.
  2. Qualification Qualibat : Qualibat est un organisme de qualification et de certification dans le domaine du bâtiment. Les professionnels qualifiés Qualibat sont généralement reconnus pour leur expertise dans des domaines spécifiques, y compris l’isolation thermique.
  3. Certification ACERMI : L’Association pour la Certification des Matériaux Isolants (ACERMI) délivre des certifications pour les matériaux isolants. Certains experts peuvent détenir une certification ACERMI pour les matériaux qu’ils utilisent dans leurs travaux.
  4. Licence d’entrepreneur ou d’installateur : Certains endroits exigent que les entrepreneurs ou les installateurs détiennent une licence spécifique pour effectuer des travaux d’isolation.
  5. Certifications Fabricant : Certains fabricants de matériaux isolants délivrent des certifications à ceux qui ont été formés à l’installation correcte de leurs produits. Il peut être utile de rechercher des experts qui détiennent des certifications spécifiques aux produits qu’ils utiliseront.
  6. Certification CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) : Le CSTB délivre des certifications et des avis techniques dans le domaine de la construction. Certains professionnels peuvent détenir des certifications CSTB pour leurs compétences dans des domaines spécifiques.

Demandez à visiter un chantier déjà réalisé, être rassuré par un ancien client, c’est le top !

Il est possible de voir des chantiers d’isolation extérieure « AVANT/APRÈS sur internet comme sur www.isolerenove.com

L’expert doit être assuré. En plus de la décennale qui couvre les éventuelles malfaçons ou défauts du chantier, il doit avoir une assurance responsabilité civile professionnel. Elle le protège lui et vous en cas de problèmes durant le chantier.

Demandez un devis détaillé à plusieurs professionnels. Si tout n’est pas clair, sur les produits utilisés ou sur le budget, posez des questions.

Passer par un expert certifié pour réaliser une isolation extérieure est dans votre intérêt :

Il est formé pour comprendre les différents aspects de l’isolation thermique, y compris les matériaux à utiliser, les techniques d’installation, et les normes en vigueur.

Ils sont tenus de respecter des normes spécifiques lors de la réalisation de travaux d’isolation. Cela peut se traduire par une performance améliorée de l’isolation et une durabilité accrue des travaux.

Dans de nombreux cas, les programmes d’incitation gouvernementaux ou les aides financières pour les travaux de rénovation énergétique exigent l’intervention d’experts certifiés. En engageant un professionnel certifié RGE, vous pourriez être éligible à ces avantages financiers.

Un expert certifié peut évaluer votre situation spécifique, tenant compte des particularités de votre bâtiment, de vos besoins et de votre budget. Il peut vous fournir des conseils personnalisés pour optimiser l’efficacité énergétique de votre maison.

Tout cela contribue à une mise en œuvre efficace et conforme.

    Réalisez 3 devis pour votre projet d’isolation par l’extérieur

    Explorez les différentes options d’isolation par l’extérieur en choisissant la technique et l’isolant adaptés à votre projet n’est pas si simple.

    Néanmoins, vous pourrez améliorer considérablement l’efficacité énergétique de votre habitation et réduire vos dépenses de chauffage.

    Pour vous guider dans votre démarche d’isolation par l’extérieur, afin de profiter d’un environnement intérieur confortable et économe en énergie, comparez les prix, en demandant jusqu’à 3 devis.

    Cela prend 5 minutes, puis vous serez recontacter par email ou téléphone les jours suivants. Des précisions sur l’état de vos murs extérieurs et sur la maison seront probablement nécessaires afin d’obtenir un coût de travaux le plus précis possible.

    Le type de pose et le choix de l’isolant peut être différent d’un artisan à l’autre. Il n’y a pas de solution unique.

    N’oubliez pas de demander les avantages et les inconvénients de chaque option.

    Ces articles pourraient vous intéresser :

    Bonjour 

    Ce site vous aide à PRÉPARER votre projet de construction ou de rénovation de maison.

    Retrouvez tous les services en page d’accueil .

    Commencez à préparer votre projet :

    Un coup de pouce pour Réussir votre première construction ?

    Réussir son projet de construction (Vidéos Gratuites sans inscription)
    La chaîne Youtube :

    + de conseils pour préparer votre projet !

    Vidéo : Le budget pour faire construire ?
    Choisir un terrain :8 points de vigilance
    Catégories
    Évitez les surprises de budget pendant le chantier :
    Ne loupez pas la Mise Au Point Technique de votre construction !
    Estimez vos projets :

    Un projet ? Des Travaux ?

    Demandez jusqu’à 3 devis comparatifs en 5 minutes !