Norme RE2020

Actuellement en vigueur, la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) va d’ici peu céder sa place à la Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020).

Applicable dès l’été 2021, cette nouvelle norme environnementale visant à lutter contre le réchauffement climatique concerne l’ensemble des constructions neuves, y compris les constructions de maisons individuelles.

Découvrez plus en détails quels impacts prévoit la RE 2020 pour la construction des maisons neuves.

(Cette article sera mis à jour au fur et à mesure des évolutions à venir de la RE2020 )

 

 

Qu’est-ce que la RE 2020 ?

La réglementation environnementale (RE) 2020 remplace la Réglementation thermique (RT) 2012, en 2021.

Le but est de régir les règles de la construction en faveur de l’environnement.

Les projets de maisons individuelles feront l’objet d’une étude pour valider leur respect de cette réglementation.

Souvent utilisé à tort, le terme RT 2020 n’existe pas.

 

 

La RE 2020 prend en compte l’impact carbone

Vous l’aurez remarqué, le premier changement de cette norme est son nom.

Cette nouvelle norme RE 2020 ne prend plus seulement en compte la performance thermique du bâtiment une fois construit.

La nouvelle réglementation environnementale évalue désormais son impact global sur l’environnement.

Elle évalue l’empreinte carbone de votre maison, depuis sa conception à sa démolition, en passant par sa phase de construction et d’utilisation.

Si vous envisagez de faire construire après l’été 2021, vous serez donc fortement encouragé à choisir un mode constructif produisant moins de gaz à effet de serre que les traditionnels agglomérés de béton, comme la brique ou le bois.

Les matériaux d’isolation sont aussi concernés : la ouate de cellulose ou encore le liège ou le chanvre seront préférés à la laine de verre.

Exemple d'isolant pour re2020
Source : ooreka.fr

Pensez également à favoriser les circuits courts en optant pour des artisans et fournisseurs de matériaux locaux (réduction des transports).

Tout sera étudié et toute initiative sera appréciée.

 

 

Augmentation des performances énergétiques des maisons individuelles

Avec la nouvelle réglementation environnementale, l’objectif n’est plus seulement de construire des bâtiments basse consommation (BBC) mais plutôt des maisons autonomes en énergie.

 

 

Réduction de la consommation liée au chauffage

Afin de réduire au maximum les consommations de chauffage, il sera nécessaire d’obtenir des performances optimales en termes d’isolation et d’étanchéité à l’air.

Les déperditions thermiques devront être quasi nulles.

Cela passe par des matériaux d’isolation plus performants, des épaisseurs d’isolant plus importantes.

Et un mode constructif ayant une bonne inertie thermique (la brique par exemple), une ventilation contrôlée et efficace, mais également une conception optimisée.

Il sera par exemple opportun de réfléchir à l’orientation de votre maison afin de privilégier les apports de chaleur naturels.

Lire : « Comment bien choisir l’orientation de sa future maison ? »

Pensez également à la qualité des vitrages.

Attention toutefois, un excellent vitrage mal mis en œuvre perdra toute son efficacité si l’étanchéité à l’air autour de la menuiserie n’est pas assurée.

Veillez donc à choisir des entreprises qualifiées, en particulier pour la pose de ces ouvrages.

 

 

Réduction de la consommation d’énergie primaire

L’énergie primaire correspond à l’énergie consommée pour le chauffage, mais également pour la production d’eau chaude, l’éclairage et l’ensemble des appareils électriques et électroménagers utilisés dans votre logement.

Cette consommation est déjà limitée aujourd’hui dans la RT 2012 afin de construire des bâtiments basse consommation.

Le seuil sera « simplement » revu à la baisse avec la RE 2020.

Voici quelques pistes pour réduire votre consommation d’énergie primaire :

  • utiliser un éclairage LED 
  • privilégier les apports de lumière naturelle pour réduire les besoins en éclairage, notamment en fin de journée ;
  • installer un système de gestion de l’énergie (qui permet de réaliser des économies en adaptant l’utilisation des équipements aux conditions réelles et à vos besoins) ;
  • opter pour des appareils électroménager basse consommation.

 

 

Production d’une énergie renouvelable

La maison individuelle de demain devra être capable de produire au minimum autant d’énergie qu’elle en consomme, voire plus.

Pour obtenir votre permis de construire, vous devrez donc justifier de votre capacité à produire une énergie renouvelable couvrant l’ensemble de vos besoins énergétiques.

Plusieurs choix s’offrent à vous :

  • installation de panneaux photovoltaïques 
  • mise en place d’un système utilisant la géothermie (récupération de la chaleur ou fraicheur naturelle du sol pour réchauffer l’air intérieur de la maison) 
  • installation d’éoliennes domestiques 
  • utilisation d’un poêle à bois ou à granulés

On parle de maison passive lorsque la quantité d’énergie produite naturellement est égale aux besoins de consommation.

Et de maison positive lorsque l’énergie naturelle produite est supérieure aux besoins de consommation.

Vous aurez dans ce deuxième cas la possibilité de revendre l’énergie excédentaire produite.

produire de l'énergie pour être conforme à la re2020

 

 

Ce que la RE2020 proscrit pour les maisons neuves dès 2021 :

A ce jour, la seule certitude pour les constructions de maisons individuelles est la fin du chauffage au gaz.

Pour les logements collectifs, ce sera à partir de 2024.

 

 

La RE 2020 vise à améliorer le confort d’été des maisons

Les changements climatiques actuels nous imposent une nouvelle manière de concevoir nos logements.

Notamment en raison des épisodes de forte chaleur répétés depuis quelques années.

Une nouvelle notion fait son apparition dans la RE 2020, celle du confort thermique en été.

C’est-à-dire que les bâtiments devront être conçus de manière à résister aux épisodes de canicule, tout en réduisant au maximum le besoin en équipements techniques comme la climatisation.

Il sera possible d’installer des protections solaires à l’extérieur de la façade comme des casquettes et des pergolas.

Ou encore , augmentez les surfaces dédiées à la végétation qui apportent plus de fraîcheur en été.

Une ventilation contrôlée de nuit (à l’aide d’ouvertures bien positionnées en façade) serait également un point à envisager pour aérer la maison au moment le plus optimal .

 

 

La norme RE 2020 augmente-elle le coût global d’une construction ?

Avec toutes ces nouvelles mesures, en particulier le fait d’installer une production d’énergie renouvelable, il est légitime de se poser la question du coût global de construction.

Va-t-il augmenter ? La réponse est très probablement oui.

A budget égal avec un projet de construction RT 2012, la maison neuve réalisée sous la RE 2020 sera plus petite.

Il m’est impossible de vous donner un ordre d’idée aujourd’hui avec les informations dont nous disposons aujourd’hui sur cette réglementation environnementale.

 

 

Le coût de conception d’une maison RE 2020

Actuellement, avec la RT  2012, vous êtes dans l’obligation de faire réaliser une étude thermique par un bureau d’études compétent.

Celui-ci atteste que votre future maison respecte bien la réglementation thermique en vigueur.

Rappel : Le certificat de l’étude thermique validée de votre maison est indispensable à l’obtention la DAT (déclaration d’achèvement des travaux).

À ce jour, cette analyse concerne uniquement l’aspect « performance d’isolation ».

Or, demain, l’examen à réaliser sera bien plus complexe car il intégrera un volet environnemental et une étude d’impact de l’ensemble de la durée de vie de votre maison.

On pourrait imaginer devoir fournir l’ensemble des fiches techniques des matériaux utilisés, le nom des entreprises de travaux envisagées, etc…

Si l’ensemble de ces démarches seront certainement réalisées par votre constructeur, il est très probable que le temps passé vous sera facturé d’une manière ou d’une autre.

Sans compter l’étude elle-même qui demandera plus de temps, donc plus chère sans l’ombre d’un doute.

Prévoyez que, pour obtenir votre permis de construire, le prix global des études de conception augmente.

 

 

Le coût de construction d’une maison RE 2020

Plusieurs équipements plus coûteux vous seront probablement imposés lors de la construction de votre future maison passive.

Le budget de la construction pure pourrait donc être supérieur pour une maison construite en 2021.

Cependant, notez qu’aucune solution technique ou système constructif n’est imposé par la réglementation.

Par conséquent, vous pourrez choisir l’intégralité des équipements composant votre future maison à condition que les valeurs de référence imposées par la RE 2020 soient respectées.

Prenez donc le temps de faire réaliser des devis et de vous faire accompagner par des constructeurs compétents en la matière.

En effet, tous les professionnels du secteur de la maison individuelle ne sont pas forcément au fait de cette nouvelle norme et ne l’ont pas encore anticipé.

Il faut également préciser que toutes les solutions qui vous seront proposées ne sont pas forcément plus chères que pour une maison dite « classique » en parpaings.

Par exemple, les maisons à ossature bois peuvent avoir un coût équivalent, voire moindre en raison de leur rapidité de mise en œuvre.

Les installations de production ou de gestion de l’énergie doivent être vues comme des investissements sur le long terme qui vous feront économiser sur vos factures à venir.

Renseignez-vous alors sur l’efficacité de chaque proposition afin de faire l’investissement le plus rentable possible.

Pensez aussi à vous informer sur les aides gouvernementales auxquelles vous pourriez avoir droit en fonction des équipements choisis.

 

 

RE 2020 ou RT 2012, ce qui ne change pas :

Gardez enfin à l’esprit que cette réglementation est déjà connue et les axes à travailler sont clairs.

De nombreuses ressources sont disponibles sur le sujet.

Vous avez donc la possibilité d’anticiper ce changement.

Renseignez-vous dès à présent auprès des constructeurs ou des entreprises spécialisées sur les alternatives qui s’offrent à vous.

Prenez rendez-vous pour avoir des informations sur les coûts et sur les solutions les plus adaptées à votre budget.

La phase de conception sera peut-être plus longue.

Mais vous obtiendrez à l’arrivée une maison qui vous ressemble et qui s’ajuste aux plus près de vos besoins de consommation.

Un pt'i coucou, une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.