étapes travaux peinture dans une construction de maison

Vous avez décidé de peindre vous-même. Bravo! Voici toutes les étapes pour réussir la peinture de votre maison neuve..

Peut-être avez-vous toussé ou perdu connaissance lors de la lecture de devis de professionnels.

C’est un métier, et il y a un temps de mise oeuvre conséquent. Vous allez vous en rendre compte. Accordez une importance aussi grande aux premières étapes qu’aux suivantes, même plus.

Si vous êtes comme moi, un français moyen avec un salaire moyen….bosser pendant 2 semaines est une vrai économie car on est loin de gagner 10000€ en quinze jours !

(je ne dis pas qu’un peintre gagne ça, je sais “amis professionnels” que vous en donnez généreusement une bonne partie à…qui vous savez !)

Pour une maison neuve d’environ 100m2, les devis peuvent varier entre 8 et 12000€. On parle de devis de peintre, pas du plombier qui est peintre le dimanche ou de Robert qui se fait un peu d’argent de poche le weekend!

(Je n’ai rien contre les “Robert”, il fallait que je mette un prénom…)

Voici les étapes à suivre. (je suis dispo dans les commentaires si vous avez des questions)

Partons du principe où vous allez peindre au rouleau.

Méthode privilégiée pour les novices.

L’étape de protection et d’application de la peinture sont différentes dans le cas d’une mise en peinture au pistolet.

⚠️ Je ne le mets pas en “étape”, mais si vous avez un escalier en bois, protégez-le immédiatement dès qu’il est posé. S’il peut être vitrifié, c’est encore mieux.

Lire “Avec quoi vitrifier un escalier ?

 

 

L’étape 1 : maison neuve mais.. p’ti tour d’enduit quand même…

Consacrez-y une demi-journée ou une journée, selon ce que vous avez déjà pu repérer comme dégâts. Ne commencez pas à émettre des réserves car il y a un petit morceau de carton déchiré en surface sinon vous n’allezpas avancer.

Durant les travaux, le placo va prendre autant de coup que durant les 5 premières années d’habitation. Beaucoup de va et vient, des choses à transporter et des gens qui ne font pas attention.

C’est chiant mais c’est comme ça.

Faites un état des lieux méticuleux et organisé, pièce par pièce avec votre spatule et un petit seau d’enduit de lissage ne sera pas superflue.

Peu importe la marque, ça peut être du Touprêt, Semin, Polyfilla, Bostik (ci-dessous), mais il faut prendre “lissage”.

(Ci-dessous, pour que vous ayez un ordre de prix)

D’autant qu’il y aura du retrait dans les têtes de vis, selon comment elles ont été enfoncées.

L’enduit aura creusé. Par conséquent , il faudra remplir un peu.

L’idée, c’est de faire ça bien et une fois, sinon vous n’aurez jamais fini. Vous allez avoir le nez sur chaque centimètre carré de vos murs à plusieurs reprises. 

A chaque fois que l’on enduit, il faut que ça sèche, d’où l’intérêt limiter la tâche dans le temps.

Si vous ne savez toujours pas si vous ratisserez l’ensemble de vos surfaces, lisez l’article complet sur les différentes préparations de murs possibles avant de finir celui-ci.

 

 

Etape 2 : poncez

Et on ne soupire pas, on a pas encore commencer !

En théorie, cela devrait être assez rapide.

Si le plaquiste a bien bossé, le bandeur a pu bien faire son travail.

Un aller-retour sur la bande devrait suffir et on insiste un peu sur les extérieurs de la bande.

Mais molo molo, j’ai trop vu de gens partir comme des bourrins et revenir au papier !!!

Dans ce cas, retour à l’étape 1

 

 

Option 1 : poncez à la main

Si c’est votre première, ne partez pas comme une fusée en appuyant comme un bourrin !

On a tous fait cette erreur.

Prenez un grain 180 (rappel, plus le chiffre est grand, plus c’est fin) ou 240.

L’idée, c’est de pas appuyer fort, sinon vous n’aurez plus de poignet.

Si vous êtes naturellement balaise, prenez du 240, ce sera moins risqué.

Pour vous qui savez vous contenir, prenez du 180.

“Quel est le risque de prendre plus gros? Si c’est plus gros, je vais aller plus vite?”

Pas forcément, plus le grain est gros et plus le risque de “rayure profonde” augmente. Il vous faudra donc repasser avec un grain plus fin par la suite. Voir recharger en enduit car serez arrivé à la bande papier.

Prenez votre temps, tester. Pour ma part, il ne m’aura fallu qu’une dizaine d’heure, seul, pour poncer ma maison. Certes, les bandes étaient très bien faites.

2 lots de blocs abrasifs m’auront suffit (je ne me suis pas servi du gros grain. Je l’ai utilisé plus tard pour autre chose.

 

 

Option 2 : poncez à l’aide d’une girafe

J’ai eu l’occasion chez un ami de tester ce matériel. Les bandes étaient moins bien faites que chez moi.

Mais là aussi une journée aura suffit, mais à deux. Même si c’était du matériel loué chez un pro, pouvoir alterner entre 2 paires de bras peut s’avérer judicieux.

Commencez par un placard, vous devez sentir que l’intégralité du disque repose sur le support. De cette façon, l’aspirateur fera mieux son job, le ponçage mieux fait, et plus rapidement.

Encore Doc peinture…..tant qu’il explique bien et que c’est clair, ce sera lui. Donc arrêtez d’être surpris.

 

 

L’étape 3 : dépoussiérez

Un petit coup de balayette,….Désolé, déplacer la poussière, c’est pas mon truc.

Je ne comprends pas ce truc de la balayette. Ceux qui font comme ça, c’est que ce n’est pas leur maison. Ou il se donne un boulot supplémentaire pour la suite…..

Aspirez avec un aspirateur de chantier :

  • vos murs
  • plafonds 
  • sols
  • Et tout se qui traînent et qui a de la poussière

En fait, aspirez tout ce que vous pouvez, tout se qui vous passe sous la main. C’est la guerre, ne la laissez pas filer ailleurs. 🤬 🤬 🤬

Et essuyage avec un chiffon humide. 

Pas mouillé ! Humide.

Quand vous passez votre main sur le placo, vous ne devez avoir AUCUNE TRACE BLANCHE sur la main.

Même en faisant cela, vous verrez que la poussière retombe un peu tous les jours pendant quelques semaines.

Enlevez-en un maximum tout de suite. Et prenez le temps d’aspirer tous les matins avant d’attaquer. Rendez-vous service. C’est un bon échauffement en plus 💪

 

 

Etape 4: Protégez des sols et tout ce qui ne doit pas être peint

Vous pouvez protégez l’intégralité de votre sol ou tout simplement déplacez la bâche le long du mur que vous allez peindre.

Personnellement, je n’ai pas bâché mon sol quand j’ai peint mon plafond, j’ai juste mis un carton sous le pot de peinture.

Si le rouleau est chargé comme il faut, à part maladresse, votre sol ne recevra pas de projection. A vous de voir selon votre dextérité (je vous rappelle que je ne suis pas un pro, c’était la seconde maison que je peignais)

Vous utiliserez du masquage moyenne gamme minimum. On ne fait pas de déco pour le moment, on veut protéger les menuiseries. Et éventuellement les plinthes si votre carrelage est déjà posé. 

C’est dommage, mais des fois, on n’a pas le choix.

Notamment si le constructeur s’occupe de la pose de carrelage et que vous n’avez pas accès à votre maison avant la remise des clefs.

NB: si vous utilisez une impression universelle, vous n’aurez pas à masquer les bâtis de porte.

Dans l’hypothèse où vous faites le choix de modèle pré-peints. 

Dépendez les portes pour ne pas les avoir dans les pattes.

Les bâtis sont généralement en pin et ont besoin d’une impression car ça boit beaucoup, donc profitez-en.

 

 

L’étape 5 : Imprimez le placo

Du plafond vers le sol.

Si c’est votre première, démarrez par des pans de murs où il y aura le dressing par exemple, les placards,….

Surveillez votre consommation.

10L environ 100m2, à maximum 20% près selon le peintre, selon le niveau d’absorption du support… mais pas 50m2 ni 200m2

Disons que si vous délimitez une surface de 20 m2, vous devez consommer un cinquième du pot. C’est très rare d’être à côté de la plaque, mais ça peut se produire et il pourrait y avoir des conséquences pas cool du tout,….

(J’ai déjà écris un article avec différents devis contenant, la sous-couche, la peinture plafond et la peinture pour les murs. A chaque devis un objectif différent et des motivations d’achats différentes.)

cliquez ci-dessous pour recevoir les explications sur la différence mat/velours/satin !

 

 

Etape 6 : première couche de peinture

A vous de voir, mais je vous conseille d’enlever les scotchs de masquage entre chaque couche.

ça évitera beaucoup de bavure. Un scotch qui a absorbé du produit se déformera légèrement et permettre à de petites quantités de peintures de se faufiler dessous

Comme pour l’étape 4, du plafond vers le sol. Et je vous conseille de faire pièce par pièce.

Ne faites pas tous les plafonds de votre maison , puis tous les murs.

En commençant par les emplacements de placard, dressing,….

 

 


Etape 7 : peut-être un coup de ponçage, sinon seconde couche de peinture

Non, ce n’est pas une blague!

Si vous observez des traces de reprises, ou des sur-épaisseurs de peinture parce que vous avez appuyé trop fort sur le rouleau, par exemple, ne faites pas la seconde couche immédiatement. Ce ne sera pas mieux, peut-être pire.

Il vous faudra poncer légèrement ces traces, puis RE – chasser la poussière. C’est galère, mais ce sera toujours mieux de prendre un peu de temps supplémentaire que de vous dire tous les jours au pti dèj “il est foiré mon plafond”.

Une fois le canapé installé et la vie “normale” qui reprend son cour, c’est compliqué de débarrasser une pièce et de se motiver….

 

 

J’ai oublié une étape… avant de peindre votre maison neuve…

Lors de l’achat du matériel, en s’assurant que l’on vous remboursera le surplus, n’hésitez pas à prendre plus.

S’il y a un doute sur “un pot de plus? ou pas”. Prenez-le!

C’est toujours le soir où l’on pense avoir fini ou un dimanche qu’il nous manque du matériel.

Sans parler du temps perdu à retourner en magasin….

Les accessoires et les outils , idem.

 

 

Lire l’article ” Acheter des produits de bricolage via les pubs facebook: Arnaques ?

 

 

Restez motivé à chaque étape de la mise en peinture de votre maison

Le début paraît une éternité car, visuellement, rien ne change.

Alors que vous y avez passé un certain nombre d’heures. Gardez à l’esprit que 80% de votre résultat, c’est la préparation.

(N’oubliez pas de lire les erreurs fréquentes que l’on fait lorsque l’on peint pour la première fois)

Pensez à cette économie, et à ce que vous êtes en train de réaliser vous-même.

Vous pourrez être fier de vous. C’est garantie.

Ce ne sera pas parfait, car chaque mur de votre maison neuve n’aura plus de secret pour vous. C’est un peu ingrat,…mais tout le monde vous dira que vous avez bien travaillé.

Ne répondez pas que vous savez où se trouvent les 2-3 défauts….non, dites merci et soyez content, satisfait de ce que vous avez accompli.

Mais dites tout de suite que vous ne le referai pas. 

C’est un coup à se faire embaucher par les potes qui vont faire construire.

Emménagez heureux,

signature blog construction maison

Lire l’article : “Selon mes critères, j’achète QUOI comme peinture pour placo, plafond , et mur ?”

Cliquez sur ce texte pour obtenir les vidéos explicatives sur les avantages et inconvénients des finitions Mat, Velours ou Satin