super ! on fait construire

La phrase “on fait construire” est le début d’un excitant projet qui se prépare. La décision est prise et vous commencez à le crier autour de vous.

Félicitations.

C’est aussi le début de beaucoup de questions, de désirs, de moments futurs auxquels vous rêvez déjà et qui seront votre plus grosse source de motivation.

  • ce magnifique jardin pour organiser de grands barbecues en famille ou entre potes
  • cette immense cuisine hyper fonctionnelle et ultra design 
  • ce salon équipé d’un rétroprojecteur pour des moments cinéma
  • cette salle de bain équipée de la baignoire balnéo dernier cri.

Et bien d’autres choses encore.

Vous avez raison d’imaginer ces moments.

Cette maison doit vous les procurer.

Sinon à quoi bon se lancer?

Cet objectif ne s’atteint pas sans mal. 

Avant de vous lancer dans votre projet de construction, n’ignorez pas les pièges dans lesquelles il est facile de tomber.

N’oubliez jamais: Vos choix conditionnent la réussite de votre projet.

Ne partez pas dans le mauvais sens, dans tous les sens, à contre sens.

L’excitation peut nous faire courir comme un coq sans tête.

Accompagnement réussir sa construction de maison

Économisez des milliers d’euros sur toutes les étapes de la construction pour réussir votre maison

 

 

“On fait construire” et on ne se rend pas compte…..

Ne comptez pas sur moi pour dire que tous les constructeurs et autres professionnels sont des boulets ou des bons à rien. Même s’il y en a, c’est comme dans tous les métiers.

Y compris le mien, le vôtre .

Mon expérience me place au milieu des pro et des clients. Je vois des âneries des 2 côtés. On en fait tous!

Moi-même, j’en ai fait 2-3….

Je souhaite aider les gens qui se lancent, mais vous devez avoir conscience que la constante du projet, de l’étape “Youpi! on fait construire”, au jour de la remise des clés…..c’est vous.

Lire l’article ” Ce qu’il faut planifier pour faire construire

Lire l’article ” Faire construire: 100% des étapes

 

 

S’informer sur la technique, pour ne pas être “pigeonnable”

Vous avez en partie raison.

Tout le monde le fait. Et beaucoup ont malgré tout des galères.

Le relationnel, vos questions, vos méthodes pour trouver LE constructeur sont tout aussi importantes. Peut-être même plus.

Préférez-vous être accompagné un an (ou plus) par quelqu’un de sympa, qui fera quelques bévues? et les réparera?

Ou par un gros C**, qui fera tout bien? Mais qui n’accédera pas à quelques requêtes importantes pour vous?

En effet, si votre projet n’est pas “bien” défini, un bon constructeur pourrait vous faire accepter des choses auxquelles vous n’avez pas profondément réfléchies.

De part ses habitudes de travail, de relation avec ses fournisseurs,…. mais c’est souvent ce genre de détail qui peut générer des regrets au quotidien .

Ce n’est pas qu’une question d’argent.

 

 

ça existe des bons constructeurs ou des bons maîtres d’oeuvre?

Bien sûr, j’en suis persuadé.

Jouez le jeu pour la suite de ce paragraphe:

Il y a certainement des personnes que vous n’aimez pas particulièrement, au boulot par exemple.

Mais ces personnes ont tout de même des amis qui les apprécient?

Vous voyez où je veux en venir?

J’ai vu des constructeurs en qui je n’aurai jamais confiance, mais ils ont des clients contents.

Vous êtes toujours d’accord?

La compatibilité. Ce feeling, le p’ti truc qui vous fera dire: “celui-là, c’est le bon”.( J’ai failli dire “coup de foudre”) ça c’est important.

Trop de gens choisissent par défaut, par élimination. Supprime le plus mauvais et ainsi de suite.

“Super, on a pris le moins mauvais!”

Je ne pense vraiment pas que ce soit la bonne méthode.

 

 

Pourquoi on fait construire?

Trouvez-vous cette question bête?…. réfléchissez quelques instants…

Seulement 2 raisons, peut-être 3, c’est déjà très bien.

Complétez autant de fois que vous le pouvez Avec tout ce qui peut vous venir à l’esprit, la phrase suivante:

“Mon projet sera réussi si…….”

  • je suis dans tel ville
  • la  suite parentale possède un placard pour mes 36 paires de chaussures(clin d’œil à ma chérie)
  • l’îlot de la cuisine permet aux enfants d’y faire leur devoir
  • Je peux rentrer  2 voitures et une moto dans le garage
  • nous pouvons faire une piscine plus tard (ou maintenant)
  • J’ai une baie à galandage bien placée pour les va et vient des enfants quand ils jouent dehors
  • Quand je joue à la guitare, je ne réveille pas le quartier

On est ok que c’est au minimum une page?

Je note des exemples qui peuvent vous paraître une peu farfelu, mais je veux vous amener à vous poser les bonnes questions pour faire les bons choix.

Vous ne voulez pas un séjour de 40 ou 60 m2 ?

Mais un séjour où l’on peut manger à 8 adultes sans que les chaises tapent le mur, un séjour où je pourrais mettre un canapé puis un petit meuble pour ranger mon plaid pour l’hiver, un séjour où l’on peut circuler convenablement au quotidien sans se taper la quart de la table…….

Pour être heureux, de quoi avez besoin tout de suite? demain?

Notez ça sur un papier. Vous y reviendrai plus tard.

A la réflexion du projet, demandez-vous ce que vous adorez/détestez faire chez vous.

Répondez à toutes ces questions une seconde fois au futur.

 

 

Essayez de vous projeter 

Vous avez déjà un logement, vous savez donc ce que vous aimez y faire.

Vous allez faire construire. c’est bien pour profiter plus, profiter mieux, profiter différemment?

Je voulais une pièce pour jouer au billard entre amis. Sympa, en buvant une bière.

J’ai emménagé il y a 5 ans, j’ai toujours de la bière au frais, j’ai des potes et la place pour le billard, que je n’ai pas encore….

C’est plus une salle de jeux/ chambre d’amis. Mais à la vitesse où les enfants grandissent, il y aura bientôt un billard.

Creusez avec votre conjoint (et pourquoi pas vos enfants, ça peut être intéressant de les impliquer, vous pourriez être surpris de leurs idées).

Vous n’achetez pas une maison.

Vous achetez des fêtes d’anniversaires, une bonne bouffe le dimanche midi, un bon bain chaud, une douche massante, des chasses au trésor dans le jardin, des batailles d’eau, des après-midi canapé en hiver, refaire le monde sur sa terrasse jusqu’à xh du matin (en été du coup),………………………

Quels services votre maison doit-elle vous rendre aujourd’hui, demain, dans 5 ans, ….?

Personnellement, c’est ce genre de choses que l’on a acheté avec ma femme.

La maison, le jardin, c’est pour rendre tout cela possible, plus facile.

 

 

Exemple simple, mais concret

Issus de nos émotions, nos choix sont compliqués.

Nous sommes tentés dans les magasins d’acheter plus que ce qui était prévu. Juste sur un coup de tête, sans savoir pourquoi.

“C’est beau”, admettons.

Concrètement :

Dans mon magasin, une cliente souhaite des conseils de déco pour son séjour dans lequel elle va installer ce magnifique lustre qu’elle vient de trouver au rayon luminaire.

Ce genre de suspension qui est un paradis à toile d’araignée et pour toute cette poussière qui nous gonfle tous au quotidien.

Je lui lâche un “il est beau, pour quelqu’un qui adore faire le ménage!”. Réflexe.

J’ai manqué de tact, j’avoue. Professionnalisme=0

Je m’excuse immédiatement en lui disant que ce n’est que mon point de vue et que cela n’a rien de professionnel comme remarque.

Mais à ma grande surprise, elle m’a dit merci, car sur le moment elle n’y avait pas du tout pensé.

Nous sommes tous pareil, nous achetons facilement par impulsion sans nous poser les bonnes questions. Et dieu sait que ça m’est arrivé, surtout quand il s’agit de loisir…

Définissez des résultats, ou objectifs. Comme vous préférez.

Et établissez les différentes actions et/ou conditions qui amèneront à ce résultat

L’exemple de la déco est facile, mais au-delà du sentiment de bien-être qu’elle va vous apporter, n’en soyez pas l’esclave.

 

 

“C’est VOTRE PROJET!!!!”

La présence de vos parents, beaux-parents, ou même votre pote qui sait tout,  est pour le moment inutile!

Ils vous aideront et auront forcément des avis, des conseils à vous partager.

Je me permets car je vois fréquemment des proches prendre beaucoup de décisions.

Dans le cas de jeunes couples accompagnés par leur parents, j’entends “Je veux ce qu’il y a de mieux pour mes enfants”. Je n’en doute pas.

Mais ils veulent quoi, EUX? 

Quand certains sont “décideurs”, cela pose souvent quelques problèmes à court terme. 

Plus les proches sont impliqués dans les décisions, plus ça mettra le bordel dans le couple.

C’est vous qui allez habiter cette maison, pas eux!

ça retombera sur le tapis, l’un va reprocher à l’autre d’avoir écouter un tel,….

J’ai bien dis “Décision”, pas “conseil”. 

Discutez ensemble des idées ou des conseils des autres est une bonne chose. La validation de chaque choix doit être faites par les habitants du futur projet.

Sans mes parents, mes beaux-parents, et quelques potes, je n’aurai pas atteint ce résultat qui nous satisfait tant ma femme et moi. Ils ont été de bon conseil.

Mais ce sont bien nos choix.

 

 

On fait construire une maison avec un toit plat ou pas? 

Arrêtez ça immédiatement.

Savez-vous combien vous pouvez emprunter?


Pas de rendez-vous constructeur en étape 1!

Vous avez déduit un prix “potentiel” de terrain, avec toutes les taxes, les frais de notaire, les devis des travaux que vous ferez vous-mêmes, les raccordements eau/élec/téléphone, l’étude de sol, une assurance Dommage-Ouvrage si vous passez par un maître d’oeuvre?

Et la taxe d’aménagement? celle que beaucoup zappe, ou s’en rappel vers la fin des travaux quand on commence à voir le fond de l’enveloppe.

Trop de personnes commettent l’erreur de regarder des modèles de maisons  avant de définir leur budget.

Lire l’article : obtenir son prêt immo : 5 trucs pour plaire à un banquier

Certains poussent le truc plus loin, ils ont un RDV avec un commercial.

Vous flashez, vous avez un coup de coeur,  pour un modèle de son catalogue et BIM, la semaine d’après, vous vous rendez compte que ce n’est pas dans votre budget.

Il n’y a strictement rien de commencé que vous êtes déjà déçu.

 

 

Soyez clair sur le résultat que vous voulez

Et vous serez encore plus clair avec vos interlocuteurs.

Allez chez plusieurs constructeurs en leur demandant, sans tourner autour du pot:

“j’ai ce budget là pour la maison seule, chez vous, je peux avoir quoi?”

(J’ai oublié le “bonjour”….oups.) 

Soyez direct, mais ayez à l’esprit que chaque rendez-vous est peut être le début d’une collaboration d’un an ou plus.

S’il ne vous demande pas votre prêt global et qu’il ne tente pas de vérifier votre montant en déduisant les différentes taxes (c’est censé être son boulot). ça sent moyen quand même.

Pensez votre projet dans cet ordre, ça change tout.

Pourquoi? car tout ce que l’on va vous proposer sera possible, envisageable, ça change tout.

Vous n’aurez pas un état d’esprit négatif et stressé alors que rien de concret ne s’est encore produit?

 

 

Les bonnes informations ne tombe pas du ciel.

Malheureusement. 

Ne posez pas des questions jusqu’à obtenir la réponse qui vous attendez.

Les coûts de viabilisation d’un terrain par exemple. J’entends souvent des demandes de prix autour de moi. Vous allez donner vos distances de raccordement (du moins celles que vous pensez.), et vous renseigner auprès de personnes qui ont fait construire.

A la machine à café de votre travail par exemple. 

Si ce n’est pas le métier de votre interlocuteur, et c’est rarement le cas, ne prenez pas cela comme argent comptant.

La discussion va vous apprendre des choses, mais certainement pas le prix que vous paierez.

(Comment viabiliser un terrain étape par étape)

 

 

Ne faites pas rimer “on fait construire” avec “on va vivre un an de stress

Dès la première signature, certains proclament “c’est parti pour un an de stress et de nuit blanche”.

Comme par hasard

C’est ceux-là qui ont le plus de galères. 

Pas de chance?  pas sûr….

On est inquiet et stressé, on a peur de ce que l’on ne connaît pas.

C’est comme répéter à un gamin qu’il est nul, à force il le devient.

Pensez vous être sympathique, performant, quand vous êtes dans cet état d’esprit?

C’est pareil pour moi je vous rassure. Mais je ne voulais pas être comme toutes ces personnes qui subissent la loi de Murphy:

Tout ce qui est susceptible d’aller mal, ira mal. “

Ne soyez pas inquiet et stressé pour quelque chose qui ne s’est pas encore produit. Allons-y étape par étape, un pied après l’autre

Vous allez devoir communiquer régulièrement avec de nombreux interlocuteurs.

Un bon relationnel et une communication claire et efficace, vous seront nécessaires. Sinon, ça va être compliqué d’obtenir le plein potentiel des différents artisans et du conducteur de travaux, entre autres.

 

 

Vous avez des compétences pour faire construire

Ne croyez pas qu’il faut “être du métier” pour réussir une maison.

Cela peut aider, mais ce n’est pas ça qui fera le succès de votre projet.

Vous devez être impliquez.

“Déléguer” ne vous empêche pas de “contrôler”

Mais “Contrôler” ne veut pas dire “fliquer”

“Ne pas maîtriser” ne veut pas dire que le résultat sera raté.

Maîtriser ne veut pas dire que le résultat sera réussi.

Vous êtes la constante de ce projet. De la réflexion à la remise des clefs, en passant par le lancement et l’organisation. 

Vous êtes la reine sur l’échiquier, c’est vous le tolier.

Vous devez avoir conscience que vous prenez un professionnel car vous ne savais pas faire. Posez des questions, informez-vous, lisez des livres, regardez des expériences sur les forums. Vous verrez qu’il y a des “couacs”, mais vous constaterez qu’ils ne proviennent pas que des professionnels.

Téléchargez votre PDF offert “78 questions à se poser”, pour préparer et réussir votre projet de construction

Posez-moi vos questions en commentaire, dites moi de quoi vous avez besoin pour préparer votre projet.

Je fait de mon mieux niveau timing, mais je réponds à tous les commentaires et tous les mails, alors n’hésitez pas 😉

Emménagez heureux

Jonathan

Lire l’article : ” les 3 étapes primordiales pour réussir à faire construire votre maison

Accompagnement réussir sa construction de maison
Lire l’article “optimiser son budget de construction maison”

Lire l’article : 5 trucs pour plaire à votre banquier et obtenir votre prêt