Les bases de la plomberie d’une construction de maison

plomberie construction maison

Table des matières

La plomberie de votre construction de maison nécessitera la réalisation d’un plan de votre projet définitif.

On y représentera les différents réseaux d’eaux afin de ne rien oublier :

  • Évacuations des Eaux vannes , les WC
  • Évacuation des Eaux usées (lavabo, lave-linge, baignoire, évier,…)
  • L’emplacement de l’arrivée principale
  • L’appareil de production d’eau chaude
  • Les réseaux d’alimentation en eau froide
  • Les réseaux d’alimentation en eau chaude

Si un plombier se charge des travaux, le placement des équipements suffiront amplement.

(L’évacuation des eaux pluviales ne sera pas gérée par un plombier )

Cette étude vous permettra d’identifier vos besoins et les emplacements idéals pour vos futurs équipements.

Pour le choix d’installation de votre future tuyauterie, il existe une large gamme de tuyaux sur le marché (tuyau en fonte solide, en cuivre, en PEX, en PER,en PVC) appropriée à tous les budgets.

Nous parlerons des principaux, le cuivre et le PER, utilisé pour la construction d’une maison.

 

 

 

 

Les évacuations vers le réseau d’assainissement

La collecte et l’évacuation des eaux pluviales et ménagères sont assurées par des conduites en PVC de diamètre variable selon le débit des eaux usées qu’elles collectent pour rejoindre le tout à l’égout ou la fosse septique.

La fosse sceptique est indispensable s’il n’ y a pas de réseaux d’assainissement collectif. Ce n’est pas pour autant que vous échapperai à la la taxe d’assainissement, une des taxes liées à un projet de construction de maison.

 

 

Avec un vide sanitaire

Il s’agit du réseau collecteur (ensemble de tuyaux de grand diamètre, environ 10cm) en position quasi horizontale sur lequel toutes les conduites d’évacuation des différents équipements de la maison sont reliées directement.

Tout ceci est ensuite redirigé vers l’égout ou la fosse septique.

Les tuyaux doivent avoir une pente suffisante, minimum 1%, pour permettre un bon écoulement facile des eaux usées.

 

 

Sans vide sanitaire

Le collecteur des eaux usées est positionné verticalement (maison à étages) et prolongé d’une seconde évacuation de même diamètre (100 cm).

Ce réseau d’évacuation reçoit toutes les conduites de chaque étage et achemine les eaux usées par gravité au collecteur.

Important :Chaque chute est enfermée à son sommet par un clapet aérateur ou une sortie à l’air libre pour neutraliser les nuisances sonores et les remontées d’odeurs.

 

 

Raccordement à l’arrivée d’eau

L’arrivée d’eau principale sera alors relié à l’appareil de production d’eau chaude.

Remarque :Il existe de multiple “Chauffe-eau” du point de vue de la technicité et de l’énergie sollicité pour chauffer cette eau.

Puis, une arrivée d’eau chaude et une arrivée d’eau froide arrivent à une nourrice, qui distribue ensuite tout le réseau dans l’ensemble de votre construction.

Les réseaux de plomberie seront en tube PER, le plus souvent.

Certaines parties peuvent être réalisées en cuivre si nécessaire.

 

 

PER ou cuivre : les différences

Le cuivre est le matériau préféré du plombier pour sa noblesse et sa résistance, il est toujours choisi pour la distribution de l’eau (froide ou chaude) et la tuyauterie de chauffage.

Recyclable, solide, fiable et esthétique, ce que n’est pas le cas du PER. Sa mise en œuvre reste une tache dédiée aux professionnels puisqu’il réclame un savoir-faire et de l’outillage particulier, telle qu’une cintreuse.

cintreuse pour réseau de plomberie en cuivre
une cintreuse permet de courber parfaitement un tube de cuivre (ou autre métal)

Les tuyaux en PER (polyéthylène réticulé) ont l’avantage de se plier et de se travailler facilement tout en garantissant une très bonne résistance à la pression et aux variations de températures (même les plus hautes).

De nos jours, ils sont utilisés autant en plomberie sanitaire que pour les installations de chauffage. Beaucoup moins chers que le cuivre.

Ils seront, le plus souvent noyés, dans la chape (pour le niveau du rez-de-chaussée) et passeront dans les cloisons, comme les gaines électriques dans le reste de la maison.

D’où l’intervention du plombier, en plusieurs étapes.

 

 

Et s’il y a un sol chauffant “eau” ?

Un sol chauffant est un réseau de tubes qui forment un circuit dans laquelle circule une eau chauffée. Ces tubes chauffent ensuite la chape

Dans une maison, chaque pièce doit posséder sa propre boucle de tube et chaque boucle sera raccordée au collecteur.

Les tubes les plus employés sont en polyéthylène réticulé (PER) ou bien en poly-butène (PB).

 

 

Que fait le plombier exactement ?

Le plombier interviendra avant, pendant et peut-être l’intervention du plaquiste. Il n’ y a pas de scénario universel puisque cela dépend de votre projet de construction et des équipements qui y seront intégrés.

L’eau courante arrivant à votre compteur en bordure de terrain, donc après viabilisation de celui-ci, sera raccorder à la maison, souvent par le terrassier, une fois la maison hors d’eau hors d’air.

On parle alors d’arrivée principale munie d’une vanne. S’il y a un problème dans la maison, en coupant ici, vous coupez l’eau dans toute la maison.

plombier

Ils s’occupent de la distribution d’eau chaude et eau froide dans l’ensemble de la maison.

Et installe le plancher chauffant si celui-ci fonctionne avec de l’eau chaude.

Évidemment, il peut aussi s’occuper d’installer vos équipements sanitaires, WC, douches , baignoires,….certains posent même le carrelage et la faïence dans les salles de bains.

 

 

Puis-je demander l’installation de la plomberie avec uniquement les arrivées d’eau ?

Bien sûr.

Déterminez bien tout cela bien en amont.

Beaucoup sont surpris des tarifs lors de modifications. Mais quand vous prévenez un professionnel qu’il aura moins de travail de prévu, et que son planning a été organisé en fonction…avec peut-être des refus de chantier…avouez que ce n’est pas très cool.

Vous pouvez installer vos équipements de salle de bains vous-même si vous bricoler un peu.

D’où l’importance du plan de début.

Au delà des WC, laves mains, robinetterie pour la baignoire (emplacement/hauteur) et compagnie, vous devez définir des emplacements pour chaque élément de ce corps de métiers.

Pensez aux nourrices, les avoir dans un endroit peu pratique, type passage quotidien, ça peut vous abîmer les hanches….un peu comme l’angle d’une table mais en pire.

Vous avez l’image ?

Non ?

Par exemple :

erreur de plomberie

Une installation le long d’un mur où il y a du passage n’est pas une très bonne idée.

Pratique pour travailler, mais à l’usage…aïe aïe aïe

Encore une boulette récurrente, pour insister sur le plan en amont, ne choisissez pas votre baignoire au dernier moment !

Ce n’est pas très grave mais c’est une bricole en plus.

Soit coûteuse en temps pour vous, et galère à résoudre pour réaliser un travail propre.

Ou coûteuse en argent si vous chargez un professionnel de vous trouvez une solution….de 100 à 300€ selon la solution choisie.

Le plus simple est de consulter le menu de la formation ci-dessous, il vous donnera déjà une liste de choses à penser.

formation budget construction maison$

Vos questions en commentaires sont les bienvenues,

Emménagez heureux,

Jonathan,

Ces articles pourraient vous intéresser :