vitrifier un escalier

Pourquoi devez-vous vitrifier votre escalier rapidement ?

Plus vous attendez et plus il y a de risques d’ajouter des contraintes de mise en oeuvre en vue de le protéger.

Il n’y a pas que la solution “Vitrificateur” pour protéger une escalier en bois.

Néanmoins, avec le recul que j’ai aujourd’hui, c’est sans aucun doute le plus efficace, le moins contraignant et le moins cher.

Même si vous achetez un vitrificateur haut de gamme!

Au contraire, il sera encore plus économique.

Pour dresser le décor, je vous rappelle que ce sont des produits que je conseille depuis des années. J’ai aussi une maison avec un escalier qui était en hêtre brut, et mon fils a appris à marcher dans cet escalier…avec ces petites mains toutes sales…


(Des amis aussi ont gravi cet escalier de façon approximative, il faut arrêter de tout mettre sur le dos des enfants 😉 )

Dans le cas d’une construction de maison, organisez-vous au mieux pour vitrifier votre escalier neuf le plus vite possible.

Vous gagnerez un temps précieux versus un nettoyage de tâches ou de traces de scotch qui auront servis à le bâcher.

Pourquoi vitrifier un escalier ?

Un bois brut s’encrasse et absorbe toutes les tâches. Sauf certains bois coûteux notamment utilisé pour l’extérieur.

Et vous pourrez constater que ce magnifique aspect brut et naturel que vous aimez tant va s’enlaidir rapidement.

Un vitrificateur est transparent (même s’il est légèrement teinté). Il faut donc que toutes les pièces de bois soient de teinte homogène dès le départ, ou neuves, ou détachées pour le vitrifier.

Le nettoyage facile !

Si votre escalier est vitrifié, cela veut dire qu’un film à sa surface le protège.

Au même titre qu’une peinture, un vernis, une lasure. La différence c’est qu’un vitrificateur résiste aux passages.

Cela ne veut pas dire que vous pouvez laver à grande eau, mais un coup de serpillère humide ne lui fera aucun mal. 

Plus vous montez en gamme, plus la résistance mécanique sera haute.

Vitrifier un escalier pour le protéger du quotidien

Je raisonne passage quotidien dans une maison, en imaginant des enfants, des animaux pourquoi pas

(des chiens, des chats, ça ne résistera pas à des griffes d’un Vélociraptor…)

La vie dans notre maison se résume à ne pas se poser la question d’enlever les chaussures ou non. 

(Sauf s’il y a 1 cm de terre bien collante dessus. vous m’avez compris je pense….)

Les micro-rayures et les chocs seront encaissés par ce film de protection.

Quand on imagine ce qui peut tomber dans un escalier, on peut être tranquille.

Sans ce film, c’est le bois qui va prendre.

On m’a dit qu’on pouvait cirer ou huiler au lieu de vitrifier un escalier ?

Celui qui vous a dit cela:

  • n’a pas peut-être pas appliqué ses propres propos
  • vit seul
  • vit en chaussettes
  • il y a peu d’activité chez lui
  • n’a peut-être plus de protection sur son escalier depuis un moment.
  • vous donne des patins pour marcher chez lui.

Je suis médisant, les patins ont évolué:

si on peut éviter d’avoir ce genre de patin à la maison c’est bien, c’est pas une blague, ça se vend!

Il y a de très bons produits en huile et en cire. 

Mais sachez que selon l’intensité d’utilisation, le nombre d’occupant et la qualité de l’huile ou de la cire….ce sont des produits d’entretien et non des produits formant un film définitif.

Vous devrez le refaire tous les 3 mois, 6 mois, ou un an….

C’est à dire quand le centre de l’escalier sera plus clair que les extrémités des marches.
(Ben oui, on ne marche pas en rasant les murs…..normalement)

Et pour garder la couleur naturel du bois homogène, ça va être compliqué.

Les bénéfices pour vous de vitrifier votre escalier

Vous vous dites peut-être que le vitrificateur ça brille? 

Et vous n’aimez pas ça?  Mais on en parle un peu plus tard

Si le travail est bien fait, vous en prenez pour quelques années avant de refaire une légère couche d’entretien (vous n’aurez que les dessus de marche dans un premier temps)

Il existe tellement de produit que vous pouvez choisir le degré de brillance.

Perso, j’adore le côté naturel du bois, une fois le vitrificateur sec, j’avais l’impression de n’avoir rien fait.

L’entretien se fera avec des produits ménager courants

Avec quel produit vitrifier mon escalier neuf ?

Déjà, si c’est un bois dur (chêne, noyer,..), sous-couche :

Évitez les bois exotiques, sauf si l’esthétique vous plaît vraiment beaucoup…ce sera de l’huile (avec tout ce que je vous ai dit précédemment, sans la sous-couche):

Pour le garder intact, avoir l’impression de n’avoir rien fait une fois le produit sec:

Le vitrificateur invisible Syntilor :

Ou en gamme professionnelle pas complètement invisible mais la teinte sera à peine “réchauffée”, Blanchon en Ultra Mat:

Préparation sur la notice à l’arrière des pots à appliquer de préférence au spalter plutôt qu’au rouleau pour une belle finition et une bonne accroche du produit sur le bois.

Emménagez heureux,

Jonathan

A Lire “exemples de devis peinture & matériels”

“Quelle est la meilleure marque de peinture”

” La préparation des murs avant de peindre”